Gros succès du diner étoilé au centre commercial O’Parinor d’Aulnay-sous-Bois !

Publié le 30 Décembre 2013

dineretoile.jpgÇa se bouscule en cuisine. Mais dans une ambiance survoltée et amusée. Dans les allées de l’immense centre commercial d’Aulnay-sous-Bois, O’Parinor, des dizaines de bénévoles s’activent pour préparer la grande Soirée étoilée, chapeautée par l’association des centres sociaux (ACSA) de la ville. Aux manettes de ce luxueux dîner de gala de fin d’année qui accueille 1700 personnes, le chef étoilé de l’Auberge des Saints Pères, Jean-Claude Cahagnet. Autour de lui, des petites mains bénévoles — la plupart de la famille ou des amis — travaillent en cadence pour disposer le foie gras dans les assiettes. « On bosse dur, mais on a soif, lance Dany en riant. On aimerait bien une petite coupe de champagne pour motiver les troupes. » Pas le temps pourtant de prendre l’apéritif. Dans la salle où près de 200 tables rondes ont été dressées, des dizaines de jeunes peaufinent l’installation. « Nous, on place les étiquettes avec les numéros des tables et ensuite, on fera le service pendant la soirée », explique Shaima, 14 ans, en plein travail avec une bande de copines.

Déjà, il est l’heure de dresser l’entrée pour que tout soit prêt à l’arrivée des premiers convives. « On attend des gens de toute la ville et de tous les quartiers, assure Leïla Abdellaoui, la présidente de l’ACSA. L’objectif de cette soirée est de mélanger les gens aisés et ceux qui n’ont pas assez pour s’offrir ce type de repas. Le tout dans une ambiance familiale de partage, de fête et de convivialité! » Ce soir, le chef a mis la barre très haut pour faire du dîner un moment exceptionnel pour les papilles. Au menu : du foie gras, un velouté de Saint-Jacques, de la volaille agrémentée d’une sauce au homard… Le tout pour une addition modique de 3 à 5 € pour chaque participant. Alors déjà, dehors, sur le parking du centre commercial, les familles trépignent d’impatience. « On a hâte de rentrer nous réchauffer autour d’un cocktail et d’un bon repas », glisse Ibrahim qui est venu passer la soirée en famille.

A l’intérieur, les premiers convives se précipitent déjà vers le bar, où Koloma, 21 ans, gère le service avec quelques acolytes. Les flûtes en plastique s’arrachent comme des petits pains. On discute, on rit et on tente de repérer sa table. Plus loin, vers l’entrée, tout un espace a été installé spécialement pour occuper les enfants pendant la soirée : mini-terrain de football, jeux de société et équipe de jeunes dédiée à l’animation des tout-petits. « C’est aussi cela que l’on aime bien pendant cette soirée, reprend Ibrahim, le père de famille. Pendant que l’on déguste un bon repas, les enfants s’amusent et on ne les a pas sur les bras. »

Source : Le Parisien

 

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article