Gérard Ségura inaugure un nouveau centre de supervision urbaine à Aulnay-sous-Bois en lien avec 26 caméras de vidéosurveillance

Publié le 14 Mars 2014

3671179_11-0-4184766407_545x341.jpgOFFICIELLEMENT, la visite n'a rien à voir avec la campagne électorale. Si le maire sortant (PS) Gérard Ségura a entraîné à sa suite hier quelques élus et policiers pour visiter les nouveaux locaux du « centre de supervision urbaine » (CSU), c'est parce que ce local, au sein même du poste de police municipale, est tout neuf.  

A l'intérieur, six écrans, dont deux extra-larges fixés au mur. Et surtout, quatre opérateurs dédiés au visionnage des images transmises en direct par les 26 caméras installées dans les rues d'Aulnay. Une main sur le clavier, l'autre sur une manette rappelant celle de jeux vidéo, l'opératrice zoome sur un petit groupe dans le quartier du Vieux Pays, puis sur l'entrée d'un commerce. « Avant, les écrans étaient dans un local bien plus petit, et les agents qui les visionnaient devaient assumer d'autres tâches », explique Ronan Viard, directeur de la sécurité. Depuis l'entrée en fonctionnement du nouveau CSU, les caméras ont fourni des images à la police nationale dans six affaires et permis de résoudre l'une d'entre elles, une « petite affaire de vol ».

Lutter contre « les dépôts sauvages, les incivilités »

Gérard Ségura y voit aussi un moyen de lutter contre « les dépôts sauvages, les incivilités ». Et c'est une réponse indirecte adressée à l'UMP, qui accuse depuis longtemps le maire sortant d'avoir négligé la vidéosurveillance (il n'avait pas renouvelé le contrat de maintenance d'un réseau jugé alors peu efficace et commandé un audit). « L'expérience, ça sert à quelque chose », indiquait-il hier, pour justifier son évolution.

Voilà qui donne du grain à moudre au candidat de droite, Bruno Beschizza. Ce dernier, qui fait largement campagne sur les questions de sécurité, dénonce une « manœuvre électoraliste ».

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marc 19/03/2014 15:23

Je constate que le maire annonce 24 nouvelles cameras...et sur les 24 il y en a 18 rien que pour surveiller les services techniques!!! ..no comment

Romuald Weymann 17/03/2014 20:35

M. Comparot,

Les effectifs de la police municipale d'Aulnay vont-ils augmenter en parallèle à la montée en puissance de la vidéosurveillance ?

Ou allez-vous demander à Valls, socialiste comme vous, d'augmenter les effectifs de policiers nationaux du commissariat d'Aulnay (on aura à terme 2 commissariats si j'ai bien saisi, un au nord, et
l'ancien au sud) ?


A propos d'incivilités.
J'ai observé à plusieurs reprises les policiers municipaux faire dégager les vendeurs à la sauvette du passage souterrain de la gare, ou encore faire s'envoler comme des moineaux les jeunes se
garant en double-file aux abords d'un salon de coiffure avenue Anatole France (là où convergent tous les jeunes majoritairement maghrébins du coin et d'ailleurs).

Pourtant, lorsque les policiers municipaux disparaissent, les vendeurs à la sauvette reviennent, et les jeunes se garant en double-file également...

Que compte faire votre champion face à ces incivilités ?

Quid des mariages communautaires va-t-on dire - faut pas stigmatiser ! - qui nécessitent systématiquement la présence de la police municipale pour empêcher que la circulation ne soit bloquée près
de l'hôtel de Ville par des gens agitant des drapeaux étrangers (tunisiens, ce samedi; les policiers municipaux ont même eu à gérer une limousine de location de je ne sais combien de mètres de
long) ?

La seule bonne nouvelle : votre champion a cessé de faire sa guimauve humaniste (cf sa missive larmoyante pro-Roms de 2010), et a demandé au préfet de dégager ceux squattant un camp le long de la
RN2.
Ca a du bon finalement, les élections ! :D

nanou 17/03/2014 18:46

Apparament la salle fais 10 m3 ..et la nuit il y a personne devant les écrans...c est donc cela un CSU?? je ne crois pas vraiment...

Laurent Comparot 17/03/2014 14:55

Monsieur Weymann, dommage pour vous mais je souscrit toujours à mon commentaire de 2007.
La télésurveillance reste un outil au service des forces de police sans que cela se substitue à la présence de terrain et aux techniques d'investigation. Nous sommes désormais loin de la loi Loppsi
2 votée par Gérard Gaudron qui contribuait à faire de la télésurveillance la solution miracle. Au Royaume-Uni, il y a une caméra pour 11 personnes mais cela n'a pas empêché les émeutes de Londres
ou encore les attentats...
Cela reste un outil de plus au service de la force publique.

yousri 17/03/2014 00:03

ah lala cupidite et avidite font faire tout et son contraire, peu importe le vin, pourvu qu on ait l ivresse.....

arnaud 16/03/2014 09:43

il y avait encore 6 mois environ il n'y avait que 2 caméras soit:
5ans1/2 pour 2 caméras et en a peine 6 mois 24 caméras
l'approche des éléctions fait des miracles pour ceux qui veulent la sécurité dans leur ville

Romuald Weymann 15/03/2014 10:37

J'ai hâte de connaître l'avis du troll pro-Ségura « Sylviane » qui raillait l'efficacité de la vidéosurveillance, ou encore celui de M. Comparot qui, en septembre 2007 sur Mon Aulnay,
fustigeait un effet d'annonce et une comm' sécuritaire sarkozyste autour de la vidéosurveillance.

http://www.monaulnay.com/2007/08/video-surveillance-municipale-les-regles-a-rappeler.html


En tout cas, avec Ségura, le revirement à 180° sur la vidéosurveillance ou encore sur les Roms, c'est maintenant !
Mais strictement rien à voir avec les Municipales, évidemment...

Bref, que de temps perdu idéologiquement.

martin 15/03/2014 07:54

dans le genre comique on ne fait pas mieux ! je me souviens de réunions de quartier où ce même maire était contre