Famille décimée dans un incendie rue de la Boétie à Sevran : la piste de l’accident domestique privilégiée

Publié le 16 Février 2014

3595051_11-0-4104979438_545x341.jpg« Le feu, il est monté comme ça, d'un seul coup raconte, la voix tremblante, Abder, le voisin du dessus. Je suis descendu. J'ai tapé à toutes les portes. Avec le gardien, on a appelé les pompiers. Il est monté avec moi pour essayer de casser les portes. Je suis allé sur le balcon pour voir les trois filles. Elles pleuraient et criaient : « je meurs, je meurs ». Je leur ai dit que les pompiers arrivaient... Et puis, après, j'ai appris les trois morts ». Vendredi soir, trois soeurs, âgées de 8, 11 et 18 ans, ont péri à Sevran (Seine-Saint-Denis) dans l'incendie de leur appartement, au 8 e étage d'une des tours du quartier Montceleux, 3, allée de la Boétie. Leurs trois frères et soeurs ont été intoxiqués par les fumées mais ont pu être évacués à temps par les sapeurs-pompiers et leurs jours ne sont pas en danger. Les parents n'étaient pas présents lorsque le feu s'est déclaré. Ils ont été hospitalisés en état de choc.

Les enfants coincés à cause des verrous à la porte

Selon les premiers éléments de l'enquête confiée aux services départementaux de la police judiciaire, le feu aurait pris vers 19 heures à l'intérieur du domicile familial. « Il y avait plein de fumée. Ça rentrait dans tous les appartements, raconte Dalila, 16 ans, une voisine de palier. Les enfants n'arrivaient pas à sortir de l'appartement à cause des verrous à la porte. »

Si l'origine du sinistre n'est pas déterminée, la piste d'un « accident domestique » est privilégiée, selon la préfecture. Les prélèvements effectués par le laboratoire central de la police judiciaire devraient permettre d'en savoir plus dans les jours à venir. Hier soir, le maire, Stéphane Gatignon, a rendu visite à la famille des victimes à l'hôpital.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article