Drancy : le train de déchets nucléaires repart, mais la colère reste !

Publié le 25 Décembre 2013

wagon-drancy 640x280Les habitants de Drancy ont de plus en plus de mal à supporter cette alarme. Celle qui, lundi, leur a une nouvelle fois signalé le déraillement d'un train transportant des déchets nucléaires dans leur gare. Ce mardi matin, le wagon était remis sur les rails après vérification qu'aucune fuite ne se soit produite la veille. Le chargement est désormais prêt à reprendre son voyage vers l'usine de retraitement d'Areva à la Hague (Manche) mais sur place, reste la colère et l'angoisse. 


Selon la préfecture, l'incident «n'a eu aucune conséquence sur la sécurité, l'ordre public ou l'environnement». Ce qu'a confirmé l'Autorité de sûreté 
nucléaire en classant l'accident au niveau zéro de l'échelle INES des évènements nucléaires. La population, elle, s'inquiète de voir transiter par cette gare des milliers de wagons de déchets dangereux tous les ans. Comme à chaque fois, dès l’inclinaison du wagon, des mesures de confinement ont été prises par précaution. Tous ont craint le pire. D'autant que c'est un scénario qu’avaient déjà vécu quinze jours auparavant les habitants lors d’un précédent accident. 

Avec les villes voisines, Le Bourget et Le Blanc-Mesnil, Drancy se bat depuis des mois pour interdire le passage de ces trains sur ce site classé Seveso, c’est-à-dire présentant des risques d’accidents majeurs. Ce mardi, le maire Jean-Christophe Lagarde a annoncé qu'il porterait plainte début janvier contre l'Etat pour «mise en danger de la vie d'autrui». 

Les associations, elles, dénoncent le manque d'informations des citoyens, à l'image de Greenpeace. Drancy, l'une des plus grandes gares de triage de 
France, se situe à moins de 10 km à vol d'oiseau de Paris.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article