Dix villes de Seine-Saint-Denis fêtent l’abolition de l’esclavage, mais pas Aulnay-sous-Bois ?

Publié le 10 Mai 2013

Dix villes de Seine-Saint-Denis fêtent à partir d’aujourd’hui l’abolition de l’esclavage à travers des spectacles, débats, jeux, danse ou autres projections de films. En revanche, rien ne semble avoir été prévu à Aulnay-sous-Bois…

feteesclavage.jpg 

Ce vendredi 10 mai est, depuis 2006, la Journée nationale de commémoration de l’abolition de l’esclavage : il y a 165 ans, un décret signé par le gouvernement provisoire de la IIe République, sous l’impulsion de Victor Schœlcher, émancipait les esclaves leur octroyant le statut de citoyen. S’y ajoute, depuis 2008, le 23 mai, jour d’hommage aux victimes de l’esclavage et de la traite négrière. Plusieurs villes du 93 célèbrent ces deux dates avec, au-delà des cérémonies, des débats, rencontres, spectacles… Voici les principaux rendez-vous.

Marivaux, débat et expo à Clichy-sous-Bois. La compagnie la Fontaine aux images propose une création sous son chapiteau avec la pièce de Marivaux « l’Ile des esclaves ». Dans cette comédie, mise en scène par André Valverde, le maître devient l’esclave et l’esclave le maître. Ce soir et demain à 20h30, stade Roger-Caltot. 8-10 €. Tél. 01.43.51.27.55. Sous ce même chapiteau, mardi à 20h30, projection-débat autour du documentaire « les Esclaves oubliés ». A découvrir aussi l’expo « les Anneaux de la mémoire » à la bibliothèque Cyrano-de-Bergerac et le conte « la Légende de Chico Rei » mercredi à 15h30 toujours à la bibliothèque.

« Mississippi Burning » à Epinay. Demain à 20 heures, projection gratuite du film d’Alan Parker à l’espace Lumière. Sorti en 1988, « Mississippi Burning » raconte la disparition en 1964 de trois militants antiségrégationnistes. Une expo « Des droits civiques à l’égalité » sera également présentée avant d’être transférée en mairie de lundi à vendredi prochain.

Journée spéciale Réunion à Pierrefitte. Dimanche, on célébrera l’île Bourbon, l’ancien nom de la Réunion, avec l’association Mémoires ultramarines. Après un hommage à Aimé Césaire, à 11 heures, un défilé sera animé par le groupe Woulib, qui mettra aussi l’ambiance à la Guinguette. A 13h30, débat sur l’esclavage colonial à la Réunion. L’après-midi, place aux animations avec, notamment, un spectacle de danses traditionnelles. Rendez-vous place Jean-Jaurès.

Les quinze jours de la mémoire à Saint-Ouen. Parmi les événements à travers la ville, demain de 14 heures à 20 heures, salle Barbara, sera projeté le film « Empreintes sonores, le sillage des esclaves », suivi d’un débat. Un DJ assurera l’animation. Vendredi 17 mai, à 20 heures, toujours salle Barbara, inauguration de l’exposition « le Mémorial itinérant : les Noms de l’abolition ».

Bal et contes à Sevran. Cet après-midi, un bal antillais est organisé pour les enfants des centres de loisirs. A 17 heures, marche vers la stèle Victor-Schœlcher. Au passage, la maquette d’un bateau négrier sera posée sous l’arbre de la liberté. A 19 heures, à la salle des fêtes, une vidéo du Haïtien Yanis Roy sera projetée avant un spectacle à 21 heures. Autres rendez-vous : la conférence « Comment j’ai retrouvé mes parents ayant vécu au temps de l’esclavage? », jeudi à 18h30 à l’espace Louis-Blésy, ou encore la soirée contes vendredi à 19 heures à la maison de quartier Edmond-Michelet.

Jeux et miniconcert à Stains. Une fête est organisée cet après-midi, de 16 heures à 20 heures, sur la place Aimé-Césaire avec des animations ludiques et culturelles, des expos et un miniconcert de Gery Spring.

Danse et défilé à Villetaneuse. Demain, de 14 heures à 20 heures, dans la cour de l’école Langevin, rendez-vous festif avec une expo, un défilé, un concert, un spectacle de danse…

Cinéma et percussions à Villepinte. Ce soir, après la cérémonie officielle, place Toussaint-Louverture, spectacles de danses et percussions, gospels, pièce de théâtre, lectures de poèmes. De 21h30 à 23 heures, au centre culturel Kessel, sera projeté le film « 1802, l’épopée guadeloupéenne ».

Un monument à Saint-Denis. Saint-Denis attendra le jeudi 23 mai pour sa journée commémorative avec un village d’animations place Victor-Hugo dès 15 heures, l’inauguration d’un monument aux esclaves à 18h15 et, dès 20 heures, une grande fête de la fraternité.

Spectacle à Bobigny. A Bobigny, deux cérémonies officielles ce soir et le 23 mai avec, ce jour-là à 18h30 sur le parvis de l’hôtel de ville, un spectacle « Ouvrir à la page : Leçon d’histoire » de la compagnie Pierre noire.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maurice 19/05/2013 07:21

Lors du 160e anniversaire de l'abolition de l'esclavage, des Romainvillois ont voulu faire une exposition pour la commémorer et ont demandé à la municipalité une salle pour la faire.
La municipalité a refusée et même plus, en incitant un restaurant à refuser une salle pour une réunion préparatoire !
L'exposition c'est faite, mais dans une usine désaffectée.
Le secrétaire de l’ambassade du Burundi est venu à l’inauguration et par la suite de nombreux visiteurs et classes d’écoles.
Il y a de nombreuses initiatives de particuliers qui sont faites mais étouffé par certains, malheur à ceux qui ne sont pas dans la ligne politique des autorités !

Sur le site cité, il y a eu des articles de publié sur cette exposition.