Déjà plus de 100 mariages gays en Seine-Saint-Denis

Publié le 1 Janvier 2014

mariage-gay-93.jpgCela n’a pas vraiment changé la donne. Depuis leur mariage, célébré à Bobigny le 22 juin dernier, Bruno et Michel continuent de roucouler. Comme ils le font depuis vingt-cinq ans. « C’est surtout le regard des autres qui a parfois changé, estime Bruno. Pour certaines personnes, comme des collègues par exemple, notre union officielle est une sorte de reconnaissance qui régularise nos longues années de vie commune. Ils portent un regard admiratif sur notre mariage. »

Comme Bruno et Michel, plus de 100 couples homosexuels se sont unis en Seine-Saint-Denis depuis le passage de la loi, le 18 mai dernier. « Nous avons choisi de nous marier en banlieue, à Bobigny, car si c’était avant tout un acte personnel et collectif, notre union était aussi politique, poursuit Bruno. Ce jour-là, l’association Aides dont nous faisons partie organisait son congrès à Bobigny sur le thème de la banlieue. Ce n’est jamais facile d’être homosexuel dans les banlieues populaires où cela reste très stigmatisé. Alors organiser un mariage gay à Bobigny était particulièrement symbolique. »

14 cérémonies enregistrées à Montreuil

Leur union aura d’ailleurs été la seule dans la ville-préfecture. Et, dans une commune sur quatre du département, aucun mariage gay n’a encore été célébré.

Au contraire, à Montreuil, on totalise le plus grand nombre d’unions de personnes du même sexe avec 14 mariages célébrés depuis la mi-mai. La raison de ce succès? « Peut-être tout simplement parce que c’est une grande ville, sourit-on au cabinet de la maire EELV 
Dominique Voynet. Après, faut-il avoir une interprétation politique parce que la maire a soutenu activement la loi, je ne suis pas si sûr. Mais peut-être… »

A deux pas de Montreuil, le maire 
PS des Lilas, Daniel Guiraud, qui a officié sept des onze mariages homosexuels enregistrés en 2013, se souvient avant tout de l’émotion ressentie par toute l’assistance lors du premier mariage gay de la ville. « J’ai marié Gilles et Didier vers la fin juin, environ un mois après le passage de la loi, raconte-t-il. C’était le jour de la Gay Pride et, après la cérémonie, le cortège est parti rejoindre la fête. »

Et si dans toutes les villes du département les équipes municipales communiquent presque immédiatement le nombre de mariages homosexuels, le maire 
UMP de Gagny Michel Teulet s’en étonne. « Pour moi, c’est un mariage républicain comme un autre alors je ne tiens pas de listing, lance celui qui s’est opposé à la loi. Il faudrait ressortir tous les actes de mariage un à un pour savoir si nous en avons célébré trois, quatre ou même huit! Ce n’est pas normal de tenir de telles listes… »

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yousri 05/01/2014 20:24

il ne s agit nullement d obscurantisme, c est juste la norme instituee a l homme depuis qu il existe, et des gens ont tout a fait droit de penser cela, sans etre arriere, car je vous rappelle, que
cela etait pire dans les anciennes civilisations et bien avant l antiquite...de quoi auraient peur , les gens que vous citez, quand ils ne veulent juste pas cotoyer des gens dont ils pensent qu ils
vont a l encotre de leurs valeurs, c est bien leur droit democratique, quand au refoulement laissez tomber cet argument fallacieux... il est interdit a un imam , de marier un couple homosexuel, ce
n est pas accepte, et celui qui le ferait serait un apostat, donc pas musulman, excusez du peu.....c est meme un des plus grands peches en islam, mais pas que, dans d autres dogmes aussi....jusqun
a aujourd hui, les obscurantistes, sont ceux qui ont eloigne, ou qui eloigne, les homlmes des vraies lois, auxquelles il doit se confirmer, le "fais ce que tu veux"; ecoute ton coeur"; libere toi,
et autres slogans prones, ne sont que les themes de l eglise de thelem,se liberer de quoi??? si ce n est des regles et lois humaines, mais surtout divines, renseignez vous, on n a pas le meme
patron......car meme en etant athee; on aide le diable!!!!!

JEAN LOUIS KARKIDES 05/01/2014 18:20

Englober des pervers avec des gens normaux.....
Où est la perversité,où est la normalité?
Un homosexuel serait pervers,vous seriez "normal"?
Par rapport à quelle échelle?,quelle loi?
La peur de l'autre,soit par l'impression qu'il va nous dévorer,soit parce qu'il nous met face à une partie de nous même que l'on refoule est une mauvaise conseillère.
En ce qui concerne l'homosexualité,des imams et des prêtres unissent des personnes de même sexe.
L'obscurantisme a du soucis à se faire.....

Yousri 05/01/2014 15:32

@jlk, englober les pervers , et autres déviants, avec les gens honnêtes et guides, par les lois révélées aux hommes'.....heu comment dire.....non merci, la peur de l'autre à bon dos, moi je dirais
rejet assume, de choses considérées contre nature, perverses, et ou vicieuses.....après, nous n éradiquerons rien du tout, ni l homosexualité, ni la pédophilie, ni la violence, mais le choix en
plus donne aux enfants d homosexuels, ou aux autres au travers la télé, la banalisation de la luxure, ou de relations contre natures, la je dis non.....quoique l on puisse en dire, l histoire des
hommes leurs valeurs, et principes, ne font pas partie de ce que vous citez, ou de melting-pot pseudo humaniste, que voudraient certains , la démocratie défend, normalement le droit de chacun, à
exprimer, et a se conformer à ses principes et valeurs, tant qu elles ne sont pas un danger, ou une turpitude pour les autres, la je vois pas ça du tout, mise en avant partou sur tous les médias,
et maintenant à l école, de tout ce qu y était rejeté hier, Nouvelle ère, ok, pas forcément meilleur, ni progrès........et bizarrement, pour une fois, cet avis est partage , pas par un dogme, une
idéologie, ou je ne sais quoi d autres, mais par des millions de personnes à travers le monde, au nom de la morale humaine universelle ,pas de la légalité, de l éthique, ou de l égalité, au nom des
bonnes mœurs, sans lesquels, à se fourvoyer, on en perd sa dignité, preuve en est de de ces " demandes de reconnaissances" aidées à l aboutissement par d autres, tout aussi transgresseur.....mais
dans d autres domaines, est ce avec ce genre de mœurs, que vous voulez souiller l intégrité humaine des gens normaux......simples et tout aussi revendicatif de leur mode vie séculaire ( sic)...
Vont ils a leur tour, être stigmatisés??????

Romuald Weymann 05/01/2014 13:01

@ Yoyo :

Selon vous, les homos ont plus de probabilité de divorcer que les hétéros; auriez-vous des stats à ce sujet ?

Dans cet article ci-dessous, il est indiqué qu'au Danemark par exemple, premier pays au monde à avoir autorisé le mariage homo, le taux de divorce frappant les couples homos est inférieur à celui
des hétéros.
http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/31/apres-le-mariage-gay-le-divorce-gay-site-repertorie-avocats-gay-friendly-france_n_2589542.html

Toujours est-il que je vois mal en quoi un taux de divorce plus élevé chez les homos que chez les hétéros constitue un argument en défaveur du mariage des homos ?
Si des stats révèlent que les couples de roux ont plus de probabilité de divorcer que des couples de blonds, doit-on empêcher les roux de se marier pour les préserver du divorce ? Grotesque.


« Le lobby gay veut se sentir normal malgré leur minorité »

Là encore, je ne vois pas bien ce que vient faire le nombre d'homos moins élevé que celui des hétéros.
Les noirs sont minoritaires en France, doit-on leur interdire de se « sentir normaux » et de se marier (par exemple) ?

Enfin, le dernier argument est hors de propos.
On parle des homos là, pas d'animaux...


Bref si les homos doivent pouvoir se marier *, ils doivent pouvoir le faire au nom de l'égalité en droits entre citoyens français; et ils sont assez grands pour encourir les risques d'un divorce -
comme tout couple hétéro qui se marie.
En revanche, je trouve débile l'argument régulièrement brandi par les défenseurs du mariage homo selon lequel, dans le cas d'un couple homo qui voudrait des enfants, mieux vaudrait un enfant élevé
par des homos qui s'aiment que par des hétéros alcoolos, violents voire pédophiles.
L'alcoolisme, la violence et la pédophilie ne concernent pas que des hétéros, mieux vaut un enfant élevé par des parents qui s'aiment que par des parents qui se déchirent ou frappent leurs enfants;
c'est d'une platitude sans nom.

Et si je ne vois pas d'obstacle à ce que des homos puissent adopter, puisque l'adoption est déjà acquise pour les hétéros, en couple ou même célibataires - ce qui est une absurdité selon moi, mais
le fait est qu'elle existe - je suis en revanche hostile à tout ce qui est PMA, GPA.

* Ce qui est frappant tout de même, c'est qu'il y a quelques décennies, le mariage était considéré par une certaine gauche comme une sorte d'aberration bourgeoise qu'il convenait d'éradiquer.

JEAN LOUIS KARKIDES 05/01/2014 12:24

Aller vers ceux qui sont différents de nos vies,par leur pratique religieuse,par leur mode de vie,par leur sexualité et le monde sera un peu plus propre.
On n'entendra plus des "les musulmans vont nous bouffer","les pédés sont des dépravés","les roms sont tous des délinquants".
Il y a du chemin à faire quand on voit certains commentaires XXXXXXXphobes.
Ils ont un point commun,la peur de l'autre.

David Burlot 05/01/2014 12:05

Cette fois-ci vous avez atteint le fond !

Yousri 05/01/2014 10:27

Mais c est ce que demandent les zoophiles allemands, et les pedophiles suisses.....a suivre

yoyo 04/01/2014 22:54

qu'ils se marient ils le regreterons surement qu'en ils arriveront aux divorce, avec toutes la paperasse et je sais meme pas comment sa va ce passer s'ils ont un bien en commun...? enfin bref
statistiquement parlant la fidelité homosexuel n'existe pas....!!!! a pres chaqu'un fait ce qu'ils veux mais le lobby gay veut a tout pris se sentir normal malgrés leurs minorité...a quand les
mariages avec les animaux? après tout pourquoi pas ?

Romuald Weymann 01/01/2014 21:00

J'ai appris que Taubira a pondu une circulaire empêchant des homos ressortissants de certains Etats (Maghreb, pays des Balkans, quelques pays d'Europe de l'Est ou encore d'ex-Indochine) de se
marier, en France, avec des homos français/vivant en France.

Et ce, parce qu'il s'agit d'Etats condamnant l'homosexualité et qu'en raison d'accords bilatéraux signés il y a des décennies entre notre pays et ces Etats, ils refusent qu'un de leur
ressortissant, homo, puisse contracter un mariage.
Le « mariage pour tous », vraiment ?...


Par ailleurs, le candidat Hollande avait promis aux homos la PMA mais également le droit de donner leur sang.
http://www.sos-homophobie.org/sites/default/files/presidentielle_analyse_reponses.pdf
Or la PMA semble avoir été enterrée, tandis que la ministre de la Santé a refusé d'autoriser les homos à donner leur sang.