Déclaration du maire d’Aulnay-sous-Bois Gérard Ségura à propos de PSA : pas de fermeture définitive du site avant que chaque salarié ne dispose d’une issue à sa situation.

Publié le 31 Août 2013

gerardseguraDevant l'annonce de l'arrêt anticipé de la production de la C3 sur le site aulnaysien, Gérard Ségura rappelle la direction du groupe ses engagements. Veuillez retrouvez sa déclaration.

L’annonce de l’arrêt anticipé de la production de la C3 sur le site de PSA-Aulnay n’est en aucune façon une surprise. Dès le printemps dernier, à l’issue du mouvement de grève qui a paralysé l’usine de longs mois, j’avais indiqué à la direction du constructeur automobile que cette éventualité, qui équivaut à une quasi cessation d’activité, ne pouvait être envisagée sans que chacun des salariés n’ait au préalable trouvé une issue à sa situation.

La Ville d’Aulnay-sous-Bois a pris ses responsabilités tout au long du conflit tant dans le soutien politique et logistique apporté aux organisations syndicales que dans l’accompagnement social et financier des salariés habitant notre commune.

Nous avons également pris nos responsabilités dans le traitement prioritaire du dossier d’implantation de la société IDLogistics en vue du reclassement du plus grand nombre de salariés de PSA-Aulnay dans des conditions de salaire et de carrière qui se rapprochent le plus possible des attentes du personnel. En juillet dernier, seuls 5 salariés avaient manifesté le souhait de rejoindre les effectifs d’IDLogistic. A ce jour, la direction de PSA évoque un objectif d’embauche de 150 salariés d’ici fin 2013. Je constate donc que nous sommes très loin des 540 emplois annoncés.

PSAAULNAY.jpgJ’attends de la direction du groupe automobile qu’elle respecte scrupuleusement ses engagements en la matière et ne se décide pas à fermer l’usine en laissant derrière elle un seul salarié sans emploi ou sans un projet solide de reconversion. De même, j’entends que les engagements pris par PSA concernant l’installation d’IDLogistics dans la partie nord-est du site ne soient pas remis en cause, ce qui équivaudrait à un désaveu lourd de conséquences.

La Ville d’Aulnay-sous-Bois, en coopération étroite avec le Département de la Seine-Saint-Denis et la Région Ile-de-France, travaille depuis des mois à l’élaboration d’un projet industriel haut de gamme combinant des technologies de pointe et un pôle de formation aux métiers d’avenir. Ce site immense dispose en effet d’un potentiel de développement et d’emploi unique dans notre pays en raison notamment de son positionnement au cœur de la métropole parisienne entre deux aéroports internationaux et au carrefour des plus grands axes d’ouverture sur l’Europe.

Cette vision ambitieuse de reconquête est partagée par le Ministre du redressement industriel, Arnaud Montebourg, avec qui j’ai pu échanger longuement à ce sujet. Je compte que dans les prochains jours les différents échelons territoriaux concernés, avec l’appui du gouvernement, soient en mesure de donner l’impulsion décisive à ce projet d’avenir qui ferait du site d’Aulnay-sous-Bois un concentré exemplaire de la France industrielle de demain. 

Gérard SEGURA, Maire d’Aulnay-Sous-Bois, Vice-Président du Conseil Général chargé du développement économique et de la reconquête industrielle.

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Louis Karkides 01/09/2013 12:10

Mais qui pourrait vouloir le contraire ?
De belles paroles que nous ne pouvons que partager mais en faire un communiqué ressemble beaucoup à une pub électorale.