Débat sur le mariage homosexuel ce soir à Aulnay-sous-Bois

Publié le 17 Janvier 2013

debat.gifNi un meeting de soutien ni une manif des anti. Le débat organisé ce soir à Aulnay-sous-Bois concernant le projet de loi sur l’instauration du mariage pour les couples de même sexe se veut un moment « citoyen ». A la demande de plusieurs habitants, le député socialiste Daniel Goldberg a accepté d’aider à l’organisation de cette rencontre, à laquelle il sera présent. Plusieurs militants et associatifs vont y prendre la parole. Parmi eux, Anne Soupa, catholique et cofondatrice du Comité de la jupe, dénonçant la discrimination à l’égard des femmes au sein de l’Eglise, ou encore Vincent Loiseau, de l’association Homosexualité et Socialisme.

Ce soir à 19h30, salle Dumont, 12, bd Gallieni, à Aulnay. Entrée libre.

Source : le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bessaguet 17/01/2013 13:20

Un représentant de l'Eglise et un de la communauté homosexuelle : comme dans la plupart des médias l'avis sur ce projet de loi n'est sollicité qu'auprès de ces deux instances. Je pensais naïvement
que le mariage était un principe qui concernait tous les français quelque soit leur orientation sexuelle, leur confession religieuse ou philosophique. C'est comme si on décrétait que le droit de
vote aux élections locales des étrangers, ne concernait que les immigrés et certaines associations. Outre l'union entre deux êtres, le mariage est un acte fondateur de notre culture et notre
constitution: un débat, si il devrait en avoir un, serait plutôt : le mariage est il encore une valeur dans notre société ou uniquement une formalité administrative au même titre que le recensement
ou la participation aux scrutins électoraux.

JEAN LOUIS KARKIDES 17/01/2013 11:42

Franchement, croyez vous que ce soit le moment de faire un débat?
Soit il arrive trop tard car il est certain que nos députés vont faire passer ce projet,soit il est trop tôt dans le cas où il serait (ce qui me paraît incertain) retiré.
Il y a un temps pour la réflexion,le débat,les projets et un pour l'action.
Et ceci est compréhensible autant pour les opposants que pour les porteurs du mariage pour tous.