De l’illettrisme et du sous terrain de la gare RER B d’Aulnay-sous-Bois !

Publié le 30 Septembre 2013

Après la diffusion d’un communiqué des écologistes égratignant la gestion du personnel municipal d’Aulnay-sous-Bois, la rédaction d’Aulnay Le Blog réagissait comme toujours au quart de tour  pour défendre l’action municipale dans ce domaine. Parmi les mesures significatives citées par les petites mains de Claude Michel, une a attiré notre attention :

« Lancement d’une campagne de lutte contre l’illettrisme et remise à niveau en français (selon les estimations cela concernerait près de 30% des agents…vous avez dit clientélisme…). »

C’est dans ce contexte que nous sommes tombés par hasard sur ces deux panneaux collectors situés au niveau du souterrain de la gare RER B d’Aulnay-sous-Bois qui interdisent aux motards, automobilistes, ou encore cyclistes chevauchant leurs vélos de l’emprunter (voir photos-ci-dessous). Ils affichent en effet cette inscription à l’orthographe douteuse : « les vélos sont interdit dans le sous terrain de la gare sauf pied à terre » !

souterrain-gare-aulnay1.jpg

Pour le fun il serait intéressant de remonter la chaîne décisionnelle qui a abouti à un tel fiasco orthographique. Imaginons-là un instant. Quelqu’un (un élu peut-être) décide qu’il faut des panneaux indiquant l’interdiction aux motards, automobilistes et  cyclistes (sauf pied à terre) d’emprunter le souterrain de la gare. Un bureau d’études est chargé de trouver les panneaux les plus adaptés. Le service des commandes se rapproche d’un fournisseur. Un réceptionnaire s’assure de la livraison de la bonne marchandise. L’installation est effectuée sur place et un contrôleur vérifie sans doute que le travail a bien été réalisé. Tout ce monde pour un tel résultat ! On se demande combien cette opération a coûté aux contribuables…  

souterrain-gare-aulnay2.jpg

Marc Masnikosa 

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alexandre Conan 01/10/2013 20:39

On peut simplifier ta chaîne Marc. Vu le panneau (texte), je pense qu'il a été fait en internet à la mairie. Un panneau brut avec le fond blanc-réfléchissant a été acheté puis un sticker fait en
interne a été collé dessus avec le texte.

Eric DENIS 01/10/2013 08:14

Vous pensez que c'est a cause de ça que personnes respectent l'interdiction ?

wilfrid 30/09/2013 15:20

Ce qui aussi effrayant, c'est la peinture qui ne tient pas !