Coup de théâtre : Gérard Ségura proclame le Royaume Autonome de l’Aulnoy !

Publié le 1 Avril 2011

Chers lecteurs,

 

Aulnay libre ! est en mesure de vous révéler, aujourd’hui, la naissance du nouveau Royaume Autonome de l’Aulnoy. Celui qui est à l’initiative de ce changement institutionnel majeur, qu’il convient d’appeler maintenant Monseigneur Gérard de la Ségurie, a bien voulu, à cette occasion, nous accorder un entretien exclusif dont vous trouverez ci-après la teneur :

 

Aulnay libre ! : Monseigneur, puisque c’est ainsi maintenant qu’il faut vous appeler, si nous comprenons bien, l’existence d’un blog libre à Aulnay ne suffisait plus. Il fallait maintenant passer à une nouvelle étape pour libérer véritablement Aulnay de la dictature de l’Etat-Sarkozy.

 

Monseigneur : Oui, vous avez raison, depuis la création de votre blog, que je lis toujours de façon très attentive, cette idée me trottait quelque peu dans la tête. Pour concrétiser ces projets, j’attendais, en fait, ma réélection en qualité de Conseiller Général, qui, il faut bien le dire, s’est transformée en un véritable plébiscite. J’ai donc bien senti que les esprits étaient mûrs désormais pour passer à une nouvelle étape. Tout comme le Général de Gaulle, j’ai donc eu envie, moi aussi de crier : « Vive Aulnay libre ! ».

 

Et donc, de la parole aux actes : le Royaume Autonome de l’Aulnoy était né !

 

Aulnay libre ! : Monseigneur, nous pensons que cette décision mûrement réfléchie est une source de grande satisfaction pour vous.

 

Monseigneur : Oui, bien sûr, c’est en réalité un couronnement pour ma carrière et surtout la concrétisation de mes projets les plus fous. Mais je ne compte pas en rester là. J’espère convaincre assez vite mes voisins et collègues de nous rejoindre. Ainsi de part en part, je n’exclue pas qu’Aulnay devienne le centre du monde. Vous savez, parfois, il suffit d’initier le mouvement et vous connaissez ma grande capacité à convaincre…

 

Aulnay libre ! : Quels seront vos premières mesures ?

 

Monseigneur : C’est très simple. J’ai décidé de supprimer tous les impôts, car je suis un véritable ami du peuple. En fait, je veux créer un  paradis fiscal, non pas au ciel, mais sur notre bonne terre d’Aulnay. Pourquoi, ce qui a été fait sur le Rocher ne serait-il pas possible à Aulnay ? Car les impôts, aujourd’hui, c’est dépassé. Il faut faire preuve d’imagination et surtout prendre l’argent là où il est.

 

Aulnay libre ! : Mais comment allez-vous procéder ?

 

Monseigneur : Oh, en fait c’est très facile ! Il m’a suffi de contacter mon ami, l’ambassadeur des Etats-Unis en France, que j’ai rencontré lors de mon voyage aux Etats-Unis. Vous savez, ce n’est pas pour rien que nous nous sommes rapprochés de nos amis de Chicago et que nous sommes allés à Los Angeles ! J’ai beau être socialiste, je n’en admire pas moins nos amis américains pour leur grande efficacité.  Lorsque j’étais étudiant, j’ai eu beau crier : « U.S. Go home ! » « A bas l’impérialisme américain ! », cela ne change rien : le principe de réalité s’est désormais imposé à moi.

 

Pourquoi, Chicago, donc ? Tout simplement parce que Chicago = Obama et Obama = Bill Gates et Bill Gates  = sa fondation de plus de 50 milliards de dollars. Or, vous savez que nos amis américains qui résident sur une terre d’accueil et d’immigration, sont très curieux de savoir comment nous les « petits frenchies », nous allons réussir à régler ce problème. Pour eux, nous sommes donc comme un petit laboratoire. Alors, je suis allé voir Bill et lui ai dit :

 

 « Eh, coco, moi, je veux bien être un labo, mais pour qu’il tourne et qu’il soit un succès, il me faut du flouze, des pépètes, des radis, de la tune, quoi…Et toi, avec tes logiciels qui ont envahi la planète, t ‘es pété de tunes et maintenant que tu donnes dans l’humanitaire, tu peux bien faire ça pour moi… »

 

« O.K. my friend, je finance ton labo. Je sais maintenant que j’accumule des mérites pour mon prochain karma et j’ai donc de bonnes chances d’aller directement au paradis où les plaisirs sont éternels…Mais attention, je ne suis qu’une start-up, après il faut que tu te débrouilles et que tu fasses ton business toi-même. Va donc voir du côté de Vegas et des îles caïman pour voir comment ça marche. » m’a-t-il dit, alors, car aux states, les fondations c’est quand même aussi du business…

 

Aulnay libre ! : Quels sont donc vos projets, Monseigneur ?

 

Monseigneur : Grandioses ! Tout simplement grandioses ! Notre territoire défiscalisé va attirer les capitaux du monde entier. Avec ces capitaux, nous allons construire, une mer artificielle, des marinas, des casinos, des banques, des hôtels, des restaurants des magasins de luxe, des industries de pointe, des services à haute valeur ajoutée. Tout cela va créer beaucoup d’emplois et de prospérité dans le Royaume. De plus, nous allons créer un grand musée qui va concurrencer le Louvre, des galeries d’art, des jardins suspendus, comme signe de notre magnificence, sans oublier bien sûr notre nouveau Palais qui sera à la pointe de l’architecture la plus avancée.

 

Aulnay libre ! : Merci Monseigneur d’avoir bien voulu nous recevoir et de nous avoir réservé la primeur d’une telle annonce qui ne manquera pas de ravir vos sujets.

 

Entretien réalisé, dans le ci-devant Royaume Autonome de l’Aulnoy, en l’an de grâce 2011, le 1° Avril.

 

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chris 02/04/2011 19:19


En général c'est la fiction qui dépasse la réalité mais dans cette grande galéjade, on pourrait peut être se demander si parfois la réalité ne dépasse pas la fiction, de quoi en être perplexe.


marc masnikosa 02/04/2011 00:31


je t ais lu et etant dans certaine confidence lisai tes metaphores comme un semblant de verite tu m a eu bravo


Vive le roi! 01/04/2011 16:32


Enfin, dans cette grisaille matinale, une bonne nouvelle!

Je suis ravie et souhaite longue vie à notre si beau royaume.

Mais qui est la reine au juste ? Et quand aura lieu la cérémonie d'intronisation ? J'ai hâte de voir le reportage dans l'édition spéciale d'Oxygène sur papier glacé style gala, glamour et Cie.


Trobairitz 01/04/2011 16:12


bravo pour cette page d'humour, mais en ce 1er de l'an 2011 moi j'y crois


L'avant-garde du rire révolutionnaire 01/04/2011 12:13


Salut Bouffon!

Il ne nous reste plus qu'à préparer la future révolution...en utilisant tous les moyens modernes de communication. Sans effusion de sang... Juste une effusion de rire, car l'humour vise juste et
frappe au coeur !


LE BOUFFON DU ROI 01/04/2011 07:53


Et moi,le bouffon,je continuerai à faire rire le roi et comme tous les bouffons en se moquant de lui.......