Bonne nouvelle pour les 900 000 voyageurs quotidiens du RER B ! La modernisation est à mi-chemin !

Publié le 16 Juillet 2013

La modernisation du RER B va s’achever cet été sur le nord de la ligne et sa branche sud fait l’objet d’un plan d’amélioration, a indiqué le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif)

rerb.jpg

 Bonne nouvelle pour les quelque 900.000 voyageurs qui empruntent quotidiennement le RER B. Cette ligne, qui sert de trait d’union entre le Nord et Sud de l’Ile-de-France, achève cet été sa modernisation au Nord de la ligne tandis que sa branche sud va faire l’objet d’un plan d’amélioration. Le conseil d’administration du Stif, l’autorité organisatrice des transports franciliens, a en effet pris plusieurs décisions pour cette ligne de RER qui a vu son service se dégrader considérablement ces dernières années. Entamés il y a 5 ans, les travaux de modernisation de la partie nord entrent dans leur dernière ligne droite cet été (voir encadré plus bas) avant la mise en service le 2 septembre d’une desserte renforcée. «Les voyageurs prendront le RER comme on prend le métro», se réjouit le Stif. Et de préciser quaux heures de pointe «un train circulera toutes les 3 minutes entre Paris et Aulnay-sous-Bois et toutes les 6 minutes entre Aulnay-sous-Bois et Mitry-Claye/Aéroport Charles de Gaulle».

Il a donc voté, pour 10 millions d’euros, un renforcement de 23 lignes de bus «en adaptant leur fréquence et amplitude pour optimiser les correspondances avec le RER». Ceci, en concertation avec les opérateurs de bus CIF (Keolis), Transdev, RATP et les collectivités concernées (Conseil général de Seine-Saint-Denis, communauté d’agglomération Terres de France, Aulnay-sous-Bois, Le Blanc-Mesnil, Drancy).

Cinq cents millions d’investissements

Pour la partie Sud de la ligne, quatre conventions de financement pour 24 millions d’euros au total ont été votées par le Stif. Le plan de modernisation «conjugue des mesures d’exploitation, de maintenance et de travaux d’infrastructure» (signalisation, postes daiguillage, clôtures électriques, adaptation de quais, etc.). «Ce programme doit permettre à terme dassurer le passage de 20 trains par heure et de réduire au maximum les incidents et les retards», explique le Stif. Au total, le RER B aura bénéficié de plus de 500 millions deuros dinvestissements dici à 2022.

Au-delà du RER B, la SNCF et la RATP vont profiter de la fréquentation plus faible du réseau francilien en été (jusqu’à - 50 % en août) pour mener d’important travaux de modernisation. Une quarantaine de chantiers sont prévus pour un budget de 200 millions. Les travaux s’effectueront en majorité de nuit pour réduire l’impact sur les voyageurs. Pour moderniser les voies, 55 kilomètres de rail, 120.000 tonnes de ballast et 45.000 traverses seront remplacés. Autre chantier d’ampleur, la rénovation des tunnels du RER C, construits pour l’Exposition universelle de 1899.

RER B au nord : peu ou pas de trains pour le pont du 15 août

Ultime désagrément pour les voyageurs sur la partie nord du RER B: les derniers travaux de modification de la signalisation nécessiteront l’interruption totale ou quasi-totale de la circulation des trains entre le 15 août 18 août - le moment de l’année où les trajets domicile-travail sont les moins fréquents. Un «dispositif exceptionnel» de remplacement par des bus a été mis en place . Entre 60.000 et 90.000 voyageurs se acheminés de la sorte. Cette opération a été montée en concertation avec Aéroport de Paris (ADP) car le week-end du 15 août est traditionnellement un moment d’affluence à Charles-de-Gaulle (les informations en détail sur www.modernisation-rerb.fr ).

Source : http://www.lesechos.fr

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 17/07/2013 20:59

Concernant la période du 15 août au 18 août, j'ai eu des précisions par le boulot, puisqu'ADP a communiqué aux services de l'Etat présents sur la plateforme de Roissy.


Les bus effectuant la navette entre La Plaine Stade de France et Roissy CDG - et qui seront omnibus - déposeront voyageurs et travailleurs sur l'esplanade des terminaux EF, niveau Arrivée à côté
des taxis.
De façon exceptionnelle indique ADP, les bus pourront s'arrêter sur le linéaire du T2C.

Ensuite, pour se rendre au T3 ou au T1, c'est la navette automatique CDG Val.


Dans le sens Roissy - La Plaine Stade de France cette fois, le départ de toutes les navettes s'effectuera sur le linéaire du T2B.

Je sens que je vais m'éclater, je bosse durant cette période.. :D

Romuald Weymann 16/07/2013 22:34

« Les voyageurs prendront le RER comme on prend le métro », se réjouit le Stif.

Je ne sais pas pourquoi, mais je suis plus que sceptique !...
En outre, si les fréquents pépins techniques seront peut-être réduits suite à cette politique de grands travaux, il restera toujours les incivilités, suicides ou autres.