Bloody RER B !

Publié le 9 Juillet 2010

RER-B.jpg

Le RER B n'est pas très sympa avec les touristes. Déjà il y a deux branches de destination,  une vers Mitry et l'autre vers Roissy, ce qui rend possible une erreur de parcours et, en plus, la plupart des annonces sont faîtes en français. Hier, en fin de matinée, je me suis retrouvé en face d'un couple australien venu passer quelques jours dans la capitale "so lovely Paris" et qui croyait naïvement être en direction de l'aéroport. En plus, comme j'avais une grosse valise comme eux, ils pensaient que moi aussi j'étais un touriste alors que non j'habite juste Aulnay-sous-Bois...

La Plaine-Stade de France : 10 minutes d'arrêt inexpliqué. L'australien sort son mouchoir, il sue à grosses gouttes malgré la climatisation assurée par les fenêtres ouvertes. Une voix de machine annonce en français : le train est arrêté (tiens donc on s'en était pas aperçu) il va repartir dans quelques instants. Le couple se regarde en plissant les yeux : what does it mean ? Je vois le coup arriver gros comme une maison ou un immeuble c'est selon, je fais la traduction et les dépose sur la bonne voie vers CDG. Gros sourires, franches poignées de mains. J'ai presque eu envie de les prendre en photo façon Marie Dinkle.

A l'heure où j'écris ils sont en Irlande, ça me donnerait presque envie de faire une parodie de chanson genre la chanson du dimanche, ça pourrait commencer comme ça :  

I can't believe the news today

Je suis encore coincé dans le RER B

How long j'vais rester là comme un con(g) how long how long how long how long...

 

Stéphane Fleury

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Petit Louis 09/07/2010 12:59


Figure toi qu'hier était certainement la journée du désarroi des touristes.
j'ai du pour ma part guider une finlandaise en vélib , nouvelle sur paris et que ne trouvait pas une seule station ou poser son vélo.
Avec le pic d'ozone peu de vélos son empruntés.
mais bon ce fut une agréable (et charmante ) rencontre comme quoi à toute chose malheur est bon.
On pourrait presque faire une copie du blog de marie mais ce ne serait qu'un ersatz, tant l'original est un bain de fraicheur.
tiens puisqu'on jaspille bain de fraicheur , la SNCF devrait penser à nous fournir un éventail avec notre coupon mensuel de juillet , Aout.
si , si , au couleurs du STIF .
Ce serait plus futé que ce dépliant de promotion de la région au format papier improbable et que tout le monde jette Gare du Nord .
AHhhh sirius m'inspire.