Bienvenue à Aulnay-sous-les-déchets !

Publié le 7 Novembre 2011

proprete1.JPG

Parce que souvent des images valent mieux que de grands discours, vous trouverez ci-dessous une petite dizaine de clichés pris entre la Ferme du Vieux-Pays et la gare RER d'Aulnay-sous-Bois lors d'une balade impromptue en déchets majeurs ! Le panorama n'est pas brillant. Papiers, boites métalliques pour sodas et autres rafraichissements, bouteilles plastiques, pneu, sacs poubelles, déjections canines, mégots et paquets de cigarettes, télévision et même gravats alors que nous sommes hors-période de ramassage des encombrants. Sans oublier bien entendu le défibrillateur du quartier qui sert de dépôt pour les canettes de bière ! Voilà notre bien cruelle moisson récoltée en l'espace d'un petit quart d'heure de marche ! Et nous aurions pu multiplier les photos presque à l'infini.

proprete2.JPG

Même si la municipalité renforce les moyens en faveur de la propreté, elle ne pourra évidemment pas poster un agent de ramassage à tous les coins de rue. Il faudra donc que les habitants se prennent un minimum en main pour lutter contre cette pollution visuelle. Sinon on finirait presque par s'habituer à vivre au milieu des détritus et Aulnay-sous-Bois pourrait prochainement être affublée du nom peu flatteur d'Aulnay-sous-les-déchets !

proprete3.JPG

proprete4.JPG

proprete5.JPG

proprete6.JPG

proprete7.JPG

proprete8

proprete9.JPG

proprete10.JPG

proprete11.JPG

proprete12.JPG

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

un Aulnaysien attristé 07/11/2011 13:37


C'est la dégradation constatée depuis .... et ce n'est pas fini de se lamenter car nous n'en sommes qu'au début puisqu'en plus, ainsi que le rappelle l'excellent article précédent "la chanson du
dimanche..." plus personne ne bouge, peur de l'avenir, peut être , mais société individualiste, certain, chacun son petit enclos tentant de survivre, de tirer le meilleur parti de ce qu'il peut
s'attribuer un peu plus que l'autre, de pouvoir très superficiel même si c'est dans la misère, le mal vivre, l'incivisme...mais pendant ce temps certains déguisés en bons apôtres, en moralistes qui
savent mieux que les autres, tirent les ficelles d'une telle "dégradation de la société", pas dans l'intérêt général, bien entendu mais pour l'intérêt personnel. Il y a les maîtres et les serfs,
rien n'a changé depuis des siècles, la société a été conçue dans le sens d'une minorité de dominants/ d'une majorité de dominés sauf que nous sommes au 21è siècle
Deux solutions: restons serfs et courage, fuyons ou bien ...à chacun d'en tirer la leçon...quelle indignation?