Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 09:51

bagnolet.jpg« Je savais que la situation financière était grave mais je ne m'attendais pas à un désastre d'une telle ampleur », souffle le maire socialiste de Bagnolet, Tony Di Martino. Les conclusions de l'audit indépendant réalisé par Partenaires finances locales ont été rendues mercredi soir au cours d'un conseil municipal extraordinaire qui a duré près de cinq heures. Verdict : Bagnolet est au bord de la faillite.

Selon l'expert en finances locales, qui a présenté le rapport devant les élus et le public, l'endettement de la ville atteint les 109 MEUR, constitué pour partie d'emprunts à risque dits « toxiques ». Concrètement, sans hausse d'impôts locaux ni licenciement de personnel, il faudrait quatre-vingts ans à la commune pour se désendetter. « Or, au-delà de quatorze ans, une collectivité de cette taille est considérée comme insolvable. En 2016, c'est la faillite », a-t-il expliqué.

Le paradoxe d'une commune riche

A ce bilan 
financier accablant, le spécialiste ajoute s'être heurté à un problème de sincérité des comptes administratifs, à la non-disponibilité d'archives et à l'absence de flux financiers qu'auraient dû générer les transferts de compétences de la ville à la communauté d'agglomération d'Est ensemble. La création d'Est ensemble en 2011 aurait en effet dû diminuer les dépenses de personnel. Des effectifs, toujours selon l'auditeur, trop importants pour une ville de cette taille : « La ville a titré de façon très anticipée des recettes liées aux ventes d'équipements publics qui ne se sont pas faites. Un optimisme qui a pesé lourd sur sa trésorerie. »

Ces mauvais résultats sont d'autant plus frappants que Bagnolet est riche, grâce aux entreprises qu'elle accueille sur son territoire. Elle dispose de recettes réelles par habitant supérieures à celle de villes de même taille (+ 27,6 %). L'analyste a noté qu'en 2009 les finances s'étaient redressées à la faveur d'une hausse des impôts locaux qui restent à des taux inférieurs à la moyenne des villes de même taille.

Selon l'expert, le mauvais bilan actuel s'explique en partie par la volonté « affichée » par l'ancien maire (PC) Marc Everbecq de renégocier la dette en 2011, ce qui s'est traduit par le versement d'une pénalité trop lourde de 6 M€.

Un programme d'équipements « déconnecté des réalités »

Sur 2008-2013, un programme d'équipements « déconnecté des réalités », selon l'expert -- les dépenses somptuaires de l'hôtel de ville (24,5 % des investissements entre 2008 et 2013) et du groupe scolaire Joliot-Curie (25 % de l'investissement) -- a conduit à un recours massif à l'emprunt. L'épargne qui aurait pu servir au désendettement a été utilisée pour ces grands travaux.

Du coup, dès 2013, les finances sont entrées dans le rouge. « Le risque de déséquilibre budgétaire est élevé dès 2015 », alerte l'analyste. Et ce, sans compter l'effort de 11 milliards demandé par l'Etat aux villes et la baisse prévisible de ses dotations. « Cela correspond pour Bagnolet à une hausse de 5 % de fiscalité directe. Il va falloir faire preuve de rigueur pendant tout le mandat », préconise l'auditeur.

Dans les rangs de la majorité PS, qui s'est engagée à ne pas augmenter les impôts locaux, on accuse le coup. L'heure est au règlement de comptes, et le premier visé dans l'opposition est l'ancien 1er adjoint PC Laurent Jamet. « Au total, ce sont 14 M€ de recettes non recouvrées et votées comme un seul homme par l'ancienne majorité communiste. Vous avez beau jeu de rejeter la responsabilité sur le seul ancien maire. Vous ne pouvez pas nier votre complicité », accuse le conseiller municipal en charge du budget, Olivier Taravella. « Nous regrettons mais nous avons voté la tenue de l'audit. Il y a eu un manque d'observation de l'autorité de tutelle », tente-t-il de répondre, conspué par une partie de la salle. « Demander des comptes est nécessaire. Je ne veux pas être comptable demain d'une situation dont je ne suis pas responsable », conclut Tony Di Martino.

Source : Le Parisien

Partager cet article

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique