Aulnay-sous-Bois : une matinée autour de la rue des Saules

Publié le 10 Décembre 2011

ruedessaules.JPG

Ce matin, les riverains de la rue des Saules se sont retrouvés devant le "fameux terrain" qui a tant fait parler début 2009. On peut retracer l'histoire en relisant les différents épisodes ici : 1 2 3 4 5.

L'association Les Amis d'Aulnay n'était pas là. Il est vrai que nous ne les avons pas vus pendant les trois dernières années. Pourtant c'est bien connu, les absents ont toujours tort. Toutefois, il a beaucoup été question d'eux, de leurs méthodes et de comment elles ont été perçues dans le quartier au vu des derniers événements. Nous y reviendrons en détail par la suite car il y a beaucoup à dire.

En attendant, nous informons Les Amis d'Aulnay et leurs amis du Parti Radical Valoisien qu'une délégation d'habitants du quartier a rendez-vous prochainement en mairie pour tenter de co-élaborer un projet susceptible de satisfaire riverains et élus actuellement en place. Exactement comme ce qu'il se passe en ce moment pour l'ancien centre des impôts de l'avenue de la Croix-Blanche, autre secteur de la ville que l'association des Amis d'Aulnay et leurs amis du Parti Radical Valoisien ont tenté de phagocyter et s'approprier sans succès.

La rue des Saules n'est pas un terrain de jeu pour des partis politiques en mal d'élections. Seule la préservation du cadre de vie a toujours guidé et guide encore les habitants dans leur action. Sans considération politicienne. Alors certes, nous irons à l'Hôtel de Ville sans illusion, échaudés par notre expérience antérieure, mais nous tenterons quand même notre chance puisque nous n'avons rien à perdre. Nous préférons, pour l'instant, composer avec les décideurs du présent plutôt qu'avec  ceux du passé...  

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marc Masnikosa 10/12/2011 22:32

Riverains allez y,sachez que je suis de tout coeur avec vous et si mon aide peu vous etres utille n'esitez pas.