Aulnay-sous-Bois, scions scions du bois...Place de la Gare

Publié le 14 Avril 2011

Une des choses les plus agréables lorsque vous animez modestement un blog c'est d'en rencontrer les lecteurs. C'est toujours une expérience très sympathique de mettre un visage derrière un clic. Que cela soit pour entendre les critiques  ou les compliments d'ailleurs. Tout ceci pour écrire que je remercie Annie, une aulnaysienne toujours en quête d'informations, de réponses à ses questions, qui nous transmet régulièrement des documents pouvant servir d'inspiration à de nouvelles notes.

arbregare1Cette fois-ci j'ai donc reçu, au même instant qu'un autre blog d'ailleurs, puisqu'Annie a bien compris que l'essentiel est que l'information circule librement et le plus largement possible, deux photos de l'abattage des arbres de la Place de la Gare, intervenu lundi matin.

arbregare2 A Aulnay-sous-Bois, comme chacun sait, on a l'habitude de couper du bois. Rue Séverine ou à la cité Arc en ciel par exemple... Les motifs sont divers mais en général c'est à la suite de maladies.  Néanmoins, parfois, on laisse planer le doute. Ce fut le cas pour les désormais fameux quatre tilleuls de l'Arc en ciel, notamment. A un moment donné on a laissé entendre aux habitants que ces arbres  étaient en mauvaise santé alors que c'était totalement faux.

En vérité, les tilleuls  n'allaient pas si mal que cela. Information confirmée à l'époque par Alain Amédro, alors encore adjoint à l'urbanisme et l'environnement, ainsi que de la part d' agents du service des espaces verts croisés pendant la bien-nommée fête de l'arbre. L'objectif de cette petite manipulation était bien entendu de faire avaler un peu plus facilement aux riverains l'abattage des arbres en vue du projet immobilier actuellement en cours de réalisation à la cité Arc en ciel.

tilleulscoupesCertes, entre l'homme et l'arbre il faut parfois choisir. C'est un spécialiste du développement durable qui me l'a écrit. Mais la fin ne justifie pas toujours les moyens. Ces manières de procéder sont abominables et de nature à détourner le citoyen et/ou électeur des affaires publiques. Coupez les liens de la confiance et vous verrez qu'il est quasiment impossible d'à nouveau les tisser.

De là découlent la suspicion,  la méfiance, la réaction, la colère, la manifestation et sans doute même l'abstention...

Stéphane Fleury

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Léon l'empêcheur de tourner en rond 16/04/2011 13:47


Bravo!
Enfin une bonne chose de faite dans cette ville !
Cette place qui se situe à l ‘arrivée des transports en commun, à l’entrée de la rue commerçante est en quelque sort l’image du « bienvenue à Aulnay sous bois ».
Elle revêt donc une grande importance, c’est l’image de marque de notre ville.
Cette place, avec tous ses arbres, était sale avec toutes ses feuilles qui tombent, malsaines avec tout ce pollen allergisant, insécurisante avec cette possibilité de se regrouper autour d'un
espace vert, inesthétique architecturalement ça cachait les bâtiments. Non vraiment, je trouve qu’aujourd’hui, elle illustre parfaitement ce qui fait que notre ville est une vraie cité forte et
fière ; où la nature dominée laisse place à l’élévation de bâtiments qui représente le symbole de la puissance de l’homme.
Bravo!


L'ELECTEUR 2014 15/04/2011 08:45


je pense que le seul arbre qui pourrait vivre tranquillement a Aulnay s/b et avoir un avenir est un arbre qui pousserait sur le béton celui-là ne serait pas malade comme ceux de l'Arc en Ciel
abattus lâchement un matin du mois AOUT
l'électeur 2014