Aulnay-sous-Bois : retour sur l'amiante... (1).

Publié le 5 Janvier 2011

L'amiante est un sujet emblématique à Aulnay-sous-Bois. Principalement à cause du CMMP. Créé en 1938, le Comptoir des Minéraux et Matières premières en a broyé des milliers de tonnes pendant un demi-siècle au cœur d'une zone pavillonnaire, juste à côté de l'école du Bourg 2. Il a fermé ses portes en 1991. Aujourd'hui, la fin du chantier de démantèlement de l'ancienne usine tarde à venir, notamment du fait de l'étendue de la pollution du sol, laissant planer l'ombre d'un doute à la fois sur la certitude de voir un jour cet endroit totalement dépollué et aussi sur la pertinence de réintégrer des enfants dans l'ancienne école...

amiante.jpg

Cette thématique n'a en tout cas pas fini de faire couler beaucoup d'encre... Aussi, Aulnaylibre ! a jugé utile d'effectuer un retour sur l'amiante en quelques questions. Celle du jour : où peut-on trouver de l'amiante ?  La réponse est claire comme en témoigne la liste ci-dessous : presque partout...    

Où peut-on trouver de l'amiante ?

L'amiante a longtemps été présenté comme un "matériau-miracle". C'est aussi un cancérogène redoutable, capable de tuer - à 30 ou 40 années de distance - les personnes qui inhalent ses fibres.

Il a connu une large utilisation au lendemain de la guerre en raison de ses propriétés d'isolant thermique et phonique, de sa résistance au feu et aux produits chimiques. Il ne coûtait pas cher et se travaillait facilement.

Il se présente sous de multiples formes

1. Amiante en fibres en vrac :

- Bourre d'amiante pour le calorifugeage de fours, chaudières, tuyaux, gaines électriques, chauffe-eau, frigos, navires, autos ou matériel ferroviaire, équipements industriels divers ;

- Flocage d'amiante sur structures métalliques, murs ou plafonds (protection incendie) ;

- Produits en poudre : mélangés aux enduits, mortiers, plâtres, colles... chargés à l'amiante ;

2. Amiante en feuille ou en plaque :

- Papier et carton d'amiante pour isoler de la chaleur les cheminées, fours, appareils de chauffage, instruments de laboratoire, appareils électroménagers (cuisinières, fers à repasser, grille-pain) ; pour faire des joints, protéger des surfaces lors de soudures et brasages (plomberie) ou des plans de travail (verrerie) ;

- Plaques de faux-plafonds ou de parements ignifuges, de portes et clapets coupe-feu.

3. Amiante tressé ou tissé :

-Corde ou tresse d'amiante : portes de fours, de poêles ou de chaudières ; applications de laboratoires et calorifugeage industriel ;

- Vêtements de protection contre la chaleur : gants, tabliers, coiffes, bottes, combinaisons (sidérurgie, pompiers) ;

- Joints et bourrelets (canalisations de chauffage, échappements de moteurs, ...) ;

- Couvertures anti-feu (incendie ou soudage en chaudronnerie), rideaux coupe-feu ;

- Filtres à air, à gaz, à liquides (vin, huile) ;

- Rubans d'isolement électrique (gaines) ;

- Presse-étoupe (vannes, chauffage, vapeur).

4. Amiante incorporé au ciment (fibrociment) :

- Plaques ondulées, tuiles, lauzes, ardoises, et autres panneaux de toiture ;

- Appuis de fenêtres, plaques de façades ;

- Cloisons intérieures et de faux-plafonds ;

- Conduits de cheminées, gaines de ventilation, descentes pluviales ;

- Tuyaux et canalisations d'eau ;

- Clapets coupe-feu et panneaux ignifuges ;

- Bacs de culture et éléments de jardins.

5. Amiante incorporé dans des liants divers (résines, bitume, ...) :

- Garnitures de freins et embrayages (autos, trains, treuils, ponts roulants, ascenseurs, d'escaliers mécaniques, moteurs divers ) ;

- Revêtements routiers (bitume chargé à l'amiante) ;

- Dalles de sol (Dalami), tuiles, bardeaux décoratifs (vinyl-amiante) ;

- Feuilles d'étanchéité de toiture au bitume, en rouleaux ou en éléments ;

- Sous-face de moquettes, revêtements de sols ;

- Joints divers (plomberie, chauffage, moteurs), où l'amiante est incorporé dans du caoutchouc, des métaux, des matières plastiques, ... ;

- Colles et mastics chargés à l'amiante ;

- Peintures chargées à l'amiante ;

- Isolants électriques à base de résines ;

- Eléments poreux de remplissage de bouteilles de gaz industriels (ex : acétylène).

Prochaine question abordée : les maladies provoquées par l'amiante.

  Source : Amiante Guide pratique, maladies professionnelles dans l'Oise. ARDEVAP, CODERPA 60, ADVASUM

 

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Amiante

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Xavier 06/01/2011 20:59


Fichu mot que ce mot d'amiante qui, si l'on n'y prend garde, possède ce tour de force d'accueillir les mots d"ami", "amante" ou "mante". " Faux ami", pour sûr; "amante " du style de celle qui
délivre le baiser qui tue; ou bien "mante" (religieuse ou pas) qui dévore sa proie.

Il faut faire attention aux mots : ils peuvent être pervers. On croit que c'est du miel, et en réalité c'est du fiel. On croit que c'est du sucre et en réalité il peut s'agir de poison. Ils vous
aguichent, mais par derrière, ils peuvent essayer de vous détruire...à petit feu. Tel est le cas de l'amiante...la perfide amiante dont on n'a pas fini de compter les morts.