Aulnay-sous-Bois : quand la municipalité dévoile enfin son vrai visage...

Publié le 14 Novembre 2012

QCBEIls sont forts quand même à la mairie... Ils sont beaux, ils sont bons, ils sont démocrates ! Allez on rigole, trêve de plaisanterie...

Après le magnifique communiqué (à télécharger ici) envoyé par Philippe Gente hier soir où le pauvre élu se plaint des méthodes de l'association Croix-Blanche dirigée par Benjamin Giami et Séverine Delamare (deux jeunes gens devenus de véritables terreurs aux yeux de la majorité municipale), voilà que les riverains, et l'association de surcroît, apprennent ce matin, en lisant le Parisien (voir ici), que la prochaine réunion du comité de pilotage se tiendra le 6 décembre à 19h30 dans la salle du Conseil municipal...à huis clos ! Voilà qui est tout de même gonflé de la part d'une mairie de ne prévenir les membres du Comité de pilotage que par média interposé. Mais les pauvres, comprenons-les, ils sont troublés par l’impétuosité de cette jeunesse qui est bien la seule à se soucier du devenir de ce quartier (elle est où l'opposition, elle sucre les fraises, elle se cache de peur de gagner en 2014 ?).

Après avoir tenté - en vain - d'inscrire au sein du comité de pilotage des personnes n'habitant même pas le quartier mais travaillant en lien étroit avec le maire (tout le monde se souvient de cette fameuse soirée du 18 avril 2012 où le maire a dû reculer lorsque monsieur Giami a menacé de quitter la salle), voilà que la municipalité n'est pas contente que les représentants des riverains n'aillent pas dans son sens.  Réaction en retour de nos chers élus démocrates : on interdit aux riverains (concernés en premier lieu par le futur projet de la Croix-Blanche, au cas où la mairie l'aurait oublié) d'assister aux réunions relatives au futur du terrain de l'ancien Hôtel des Impôts ! 

Il faut dire que depuis la sortie de l'adjointe au maire, Evelyne Demonceaux, qui s'est plainte de pressions psychologiques intolérables des riverains (moyenne d'âge des riverains, 60 ans, on ne vit décidément pas sur la même planète), la municipalité a donc décidé de lui éviter tous ces maux en fermant la salle du réfectoire public de l'école des Prévoyants.

Rappelons que cette décision de réunion à huis clos est illégale et totalement anti-démocratique. Choisir justement l’enceinte de la mairie, la maison commune des habitants, pour tenir une réunion sur un projet immobilier dans un quartier en triant les gens sur le volet est d’un cynisme absolu. Les raisons invoquées par les élus de l’actuelle majorité sont absolument fallacieuses. On se demande où sont passées le belles promesses de 2008 concernant les conseils de quartier et la démocratie participative ?

Finalement avec le recul des années sous cette mandature et tel que rappelé par Benjamin Giami et Séverine Delamare, la démocratie ce n'est pas pour maintenant à Aulnay-sous-Bois !

Alors comme dirait l'autre : vivement demain ! (d'ailleurs il ne se bouge pas beaucoup non plus pour les aider celui-là). 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Démocratie de proximité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mimi 15/11/2012 19:28

Votre blog a le mérite d'etre au coeur de l'actualité aulnaysienne avec des articles diversifiés rédigés avec réactivité mais le bémol est que les seuls commentaires renvoient à des querelles et
non à des échanges constructifs. Je me permets donc d'ajouter que la démocratie au sens d'ouverture, de brassage, d'accès au plus grand nombre n'est pas votre fort non plus si on compare avec les
méthodes utilisées selon vous par la ville.

Vincent C. 15/11/2012 14:41

Dites donc Sylviane, Giami vous obsède ? en tout cas si vous voulez un rencard, le 6, il est dans le bunker municipal ! A force de montrer les dents comme ça, vous allez choper des rides !

Benjamin Giami 15/11/2012 12:59

Il semble, en tout cas, que certains risquent de perdre leurs moyens devant tant d'impétuosité de votre part !

Stéphane Fleury 15/11/2012 12:30

Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge !

Benjamin Giami 15/11/2012 11:41

Attention Monsieur Fleury, vous allongez votre liste d'ennemis (sic Sylviane) ! Alors baissez les bras, c'est mieux !

Jeannette F. 15/11/2012 10:37

Il faut que les gens il sache comment se comporte la mairie.

André 15/11/2012 09:46

Voilà un point de vue plein de verve et de maestria. Cette réunion tenue à huis clos donne l’impression d’une mairie totalement dépassée par les événements et incapable d’organiser sereinement une
concertation avec ses administrés. C’est comme si elle s’enfermait dans un bunker prisonnière de sa propre logique. Dommage que nous ayons dans cette ville l’opposition la plus nulle du monde.

sylviane 15/11/2012 09:11

quel dommage de gâcher une si belle plume pour attaquer sans cesse la mairie quelle que soit son action. vous allez allonger votre liste d’ennemis

Beda bruno 14/11/2012 21:42

ils vont certainement jouer " cartes sur table "...