Aulnay-sous-Bois, projet Croix-Blanche : à quoi joue la mairie ?

Publié le 24 Octobre 2012

plurespecteIl semblerait que le torchon continue de brûler entre la mairie, représentée par Philippe Gente, et l'association QCBE Croix-Blanche. Les membres du comité de pilotage auraient reçu il y a quelques jours, par courrier, des dossiers relatifs aux études géotechniques et au diagnostic arboricole du terrain de l'ancien Hôtel des Impôts. Or, dans l'étude géotechnique préliminaire, il est indiqué un projet de construction de bâtiments de type R+2 ou R+3 (rez-de-chaussée plus 2 ou 3 étages). 

 

C'est justement le terme R+3 qui aurait mis le feu aux poudres. Dans un mail envoyé samedi 20 octobre 2012 à Philippe Gente, Benjamin Giami, président de l'association Croix-Blanche, lui aurait demandé si la mairie maintenait sa volonté de construire des bâtiments de type R+3, au risque de modifier considérablement le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la parcelle, et donc d'ignorer purement et simplement tout le travail de l'association ainsi que sa pétition ayant recueilli plus de 1300 signatures de tous les riverains des alentours. 

 

Dans son mail soulignant, non sans une pointe d'ironie, qu'il est inscrit dans le dossier municipal un logo où l'on peut lire "la démocratie c'est maintenant", Benjamin Giami demande à Philippe Gente s'il maintient sa volonté de construire du R+3, lui requérant de s'expliquer le plus rapidement possible afin que l'association QCBE en "prenne toute la mesure". La mairie aurait -elle, une nouvelle fois, "oublié" ses promesses de construire dans le respect du PLU ? A moins que cette annonce, le 6 septembre 2012, n'ait été faite uniquement parce que la municipalité se sentait "menacée", ou psychologiquement sous pression, comme l'ont déclaré certains élus.... 

 

Quoi qu’il en soit les derniers développements de ce dossier urbain particulièrement brûlant dans cette partie sud de la ville semblent une fois de plus mettre à mal un des slogans municipaux affichés en 2008 : A Aulnay-sous-Bois la démocratie c'est maintenant ! En fait il faudra peut-être encore attendre jusqu’à demain…

 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Beda bruno 26/10/2012 21:34

"la mairie qui fait preuve d'ouverture sur ce projet precis"
ce qui n'est donc pas le cas pour les autres projets ???

André 26/10/2012 15:50

Sylviane vous vous trompez. La motivation unique de l’association QCBE est de préserver notre quartier pavillonnaire du bétonnage qui était programmé. Heureusement qu’elle est là pour nous
informer, nous défendre et peser de tout son poids vis-à-vis de la mairie. Nous ne l’en remercierons jamais assez.

sylviane 26/10/2012 14:16

très bien très bien je constate l’unanimité derrière les têtes pensantes de cette association qui passe tant de temps sous les projecteurs à force de communiquer alors qu’elle ferait mieux de
bosser en osmose avec la mairie qui a fait preuve d’ouverture sur ce projet précis. ce n’est pas toujours en faisant du bruit et en jouant à la surenchère médiatique que l’on aboutit au résultat
souhaité

Vincent C. 25/10/2012 14:21

Ah Sylviane ! quelle répartie : au fait, c'est quoi le rapport entre surmédiatisation et les tendances politiques du président de cette asso, puisque le fond de problème ça à l'air d'être ça ?
Franchement, si le sujet n'avait pas été médiatisé comme ça, aujourd'hui le terrain serait bétonné ! Vous ça n'a pas l'air de vous gênez le béton ? Une tour devant votre fenêtre, magnoifique!
Soyons sérieux, au fait,vous faites partie de la bande à Mdr ou Roch Marcel - la table est large et tout le monde aime avoir son mot à dire sur cette asso en ce moment. La faute à la
surmédiatisation...

Benjamin Giami 25/10/2012 11:49

Chère Sylviane,

Merci pour ce commentaire fort intelligent et constructif. Il est vrai que parler de R+3 n'est que broutille et ne constitue en rien le coeur du problème.
Pour ce qui est de mon appartenance à tel ou tel parti, les interlocuteurs de l'association QCBE, à savoir la mairie, ont bien évidemment le droit d'être encartés, mais les autres non, sinon nous
crierons au complot !

Ne soyez pas hypocrite, et laissez faire une association qui travaille sans relâche pour les riverains. Sinon, faites-le vous-même, cela nous fera des week-ends bien tranquilles et cela nous
permettra de nous reposer.

Ah, et n'oubliez pas de saluer MDR, Roch Marcel, Cyndi Vargin et les autres. Leurs propos diffamatoires à notre égard ne font que renforcer notre détermination.

Essayons de nous rencontrer un jour. Promis, je ne viendrai pas avec mes crocs de Dracula.

Cordialement,

Benjamin GIAMi
Président de l'Association QCBE

sylviane 25/10/2012 11:14

ne montez donc pas si vite sur vos grands chevaux « chère Séverine » et apprenez à travailler dans la sérénité plutôt que dans la médiatisation à outrance de votre affaire dès qu’il y a un petit
contretemps. vous gagnerez sans doute en efficacité si vous voulez mon avis

Séverine Delamare 24/10/2012 21:26

Bonsoir,
chère Sylviane, je vous invite à assister à notre prochaine réunion du Comité de Pilotage (je vous tiendrai bien sûr au courant de la date dès qu'elle nous sera communiquée). Vous verrez nous ne
sommes pas là pour pinailler comme vous le dites et quant à la main tendue de la mairie, moi je veux bien, mais c'est un coup oui, un coup non.
Ensuite, quand à vos allégations concernant le président de notre association et le travail que nous faisons, sachez que vous n'êtes pas la première, ni la dernière à employer ce genre d'arguments
(association politisée, sabotage etc.). Pas de chance pour vous, M. Giami n'a jamais caché sa couleur politique et il n'est pas le seul à décider de la direction du travail et des actions de
l'association : nous avons un bureau et des adhérents pour ça. Encore une chose également, il ne faudrait pas oublié que plus de la moitié de notre bureau a voté pour la municipalité en place, donc
votre argument est irrecevable et lamentable. Le fait que le bureau soit de différentes tendances politiques permet justement de brasser les idées et d'aboutir à un meilleur travail. Mais, c'est
vrai, beaucoup de gens, dont vous faites peut-être partie, ne comprennent pas que des gens de droite et gauche puissent discuter entre eux et parfois s'entendre. Croyez-moi, cela existe... Et si
vous voulez mettre l'argument politique en avant, franchement c'est loupé, donc laissez travailler les gens qui s'intéressent à leur quartier et mettez à jour vos fiches cela vous évitera d'écrire
des inepties et vous fera gagner du temps pour autre chose.

Merci et bonne soirée

Séverine Delamare
Vice-Présidente Q.C.B.E

JEAN LOUIS KARKIDES 24/10/2012 20:23

Sylviane commence à montrer qu'elle n'est pas si naïve que ses premiers commentaires pouvaient laisser croire.
Mais qui est caché derrière ce pseudo?
Encore une Cyndie? (pour ceux qui ne le savent pas,un pseudo utilisé par une personne proche du Maire et découverte par manque de précaution..)
Sylviane est bien informée et si vraiment Monsieur GIAMI est encarté à l'UMP (un adversaire pour moi),celà l'empêche t'il dans son quartier de défendre la qualité de vie de ses voisins?
Ne confondons pas l'investissement associatif et politique et si vraiment Monsieur GIAMI profitera de son combat QCBE pour des combats politiques futurs,cela sera de la faute à cette municipalité
qui galvaude le mot "démocratie".

sylviane 24/10/2012 18:10

elle commence à être un peu lourdingue l’association QCBE à toujours pinailler sur tout et n’importe quoi. on se demande vraiment si elle a envie de travailler en confiance avec la mairie qui lui
tend pourtant la main. à moins que le président de l’association jeune cadre ump aux dents longues parait-il n’ait intérêt à faire capoter les choses pour nourrir ses ambitions politiques
personnelles futures