Aulnay-sous-Bois : nouvelles voitures brûlées rue de Sevran derrière la Poste du Vieux-Pays !

Publié le 25 Novembre 2013

Un lecteur d’Aulnaylibre ! a transmis ce matin à notre rédaction trois clichés représentant des voitures brûlées rue de Sevran au cœur du Vieux-Pays, à quelques pas du parc Gainville, du conservatoire de musique, de l’église St-Sulpice, de la Poste ou encore de l’école du Bourg.

voiture-brulees-aulnay-rue-de-sevran-1

Ce secteur de la commune, autrefois réputé très tranquille, est désormais confronté de façon récurrente à ce type d’événements comme par exemple l’été dernier. En effet au mois d’août plusieurs incendies de véhicules et de poubelles s’étaient déclarés rues Jacques Duclos, Camille Pelletan ou encore Francisco Ferrer.   

voiture-brulees-aulnay-rue-de-sevran-2.jpg

Alors Aulnay-sous-Bois est-elle une ville plus sûre, plus propre, plus tranquille depuis 2008 ? Pas sûr…

voiture-brulees-aulnay-rue-de-sevran-3.jpg

Source photos : lecteur d’Aulnaylibre ! (Avec nos remerciements).

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 27/11/2013 15:10

L'adepte du Point Godwin est de retour. Je rajoute le Point Staline.

Je ne partage pas votre point de vue iréniste, et voilà que vous brandissez la menace fasciste, le retour des heures les plus sombres de l'Histoire.


Je vous parle de délinquants, certes mineurs, qui ont mené des expéditions armées dans des rames du RER D et je dénonce l'ahurissante condamnation qui a suivi pour une partie d'entre eux, à savoir
des « avertissements solennels ».

Où ai-je écrit que je voulais les voir être déportés, voire exterminés ?!!

Ne convenez-vous pas avec moi que « condamner » à une simple admonestation des jeunes ayant agressé et dépouillé des usagers dans des transports en commun, c'est un réel signe de faiblesse, de
laxisme de la part d'un Etat de droit ?

Jean Louis Karkides 27/11/2013 13:41

Oui, Romuald vous avez raison.
Tous au goulag,sans discernement,rien que la répression.
Nous avons une autre idée pour mettre fin à l'insécurité.
Les modèles ultra répressifs, totalitaires qu'ils soient de droite ou de gauche n'ont amené que le chaos, la haine de l'autre.
Continuez vos commentaires, je serai toujours là pour m'opposer à votre vision de la vie à Aulnay .

Romuald Weymann 27/11/2013 13:28

Il est vrai que la justice se montre particulièrement implacable envers cette délinquance, ça saute aux yeux...

Cet été, des « jeunes » ont été jugés pour avoir mené des assauts à des fins de pillage sur la ligne D du RER.
Certains ont été condamnés à quelques mois fermes, les autres à des « avertissements solennels ».
Vachement dissuasif, hein ?

JEAN LOUIS KARKIDES 27/11/2013 10:55

Romuald,je ne me sens pas visé mais révolté.
Votre commentaire laissait (volontairement ou involontairement)croire que les faits délictueux n'étaient jamais sanctionnés.
Ce genre d'insinuation ne peut amener que plus de délinquance et de dégoût pour la politique.

Romuald Weymann 26/11/2013 17:59

Pourquoi vous sentir visé ?

Au passage, à vous lire, chaque fois que je laisse ici un commentaire, ce serait pour racoler pour le compte du FN. Grotesque.
Vous, lorsque vous écrivez sur Aulnay Libre ou sur Mon Aulnay, est-ce pour racoler d'éventuels électeurs dans les filets d'EELV ?



Bien évidemment, que certains minimisent ce genre d'actes, tentent de les justifier.

Cet été, dans le Val-de-Marne, le commissariat de Champigny-sur-Marne a été la cible de jets de cocktails molotov.
Idem l'année précédente. Et l'année d'avant, en 2011, date d'installation d'une BAC renforcée, les fameuses BST (brigade spécialisée de terrain).
Un policier du syndicat Alliance (pourtant de droite) et pire encore une élue municipale PCF (la mairie est PCF) avaient alors tenté de minimiser les actes.

Pas grave, début des vacances scolaires, ambiance de 14 juillet, jeunes qui ont envie de s'amuser (sic !!), faut comprendre de cette façon et pas autrement.

Cf la vidéo intégrée dans ce lien :

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-cinq-cocktails-molotov-lances-sur-le-commissariat-de-champigny-05-07-2011-1520699.php

Qui n'a jamais cramé un véhicule quand il était jeune, parce qu'il s'ennuyait, franchement ?

Non ! Totale intolérance face à la délinquance !

JEAN LOUIS KARKIDES 26/11/2013 16:08

Qui a dit cela?
Qui a dit qu'il ne fallait pas sanctionner tout acte délictueux?
Quand allez vous enfin cesser vos propos qui n'ont de but que de semer le trouble et d'amener dans vos filets tous ceux qui subissent ce genre de dégradations et dont la colère leur fait perdre la
raison ?

Romuald Weymann 26/11/2013 11:07

D'aucuns hurleront qu'il convient de ne pas stigmatiser, de ne pas trop en faire; chercheront peut-être à donner des justifications sociales à ces actes, argueront qu'il faut bien que jeunesse se
passe, qu'il s'agit de jeunes désoeuvérs qui constituent une toute minorité; demanderont à la cantonade : « Qui n'a pas fait de bêtises dans sa jeunesse » (ben oui, qui n'a jamais cramé une bagnole
quand il était môme, hein ?!).

Le problème, c'est que cette minimisation des faits dits divers contribuent à leur banalisation.

Or non, il ne peut y avoir de tolérance envers la délinquance, il ne peut être toléré qu'un seul véhicule soit incendié.

martin 25/11/2013 16:29

le quotidien hélàs !! le vieux pays c'est devenu pourri