Aulnay-sous-Bois : Les programmes de construction de l'OPH.

Publié le 15 Avril 2010

L'Office est engagé depuis 2005 dans la convention ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) qui a pour objectif la reconstitution de l'offre de logements. La participation de l'OPH  d'Aulnay-sous-Bois à ce renouvellement se concrétise par l'offre de 322 nouveaux logements : 62 pavillons ont déjà été livrés pour la résidence Arc en Ciel, rue Maurice Nilès, des logements sociaux de grande qualité disposant tous de jardins privatifs.

Prochainement, 118 logements seront dévoilés près du stade Vélodrome. Ils seront livrés en 2 lots de 82 et 36 logements. Cette convention permettra aussi de mettre en location 62 logements après acquisition et amélioration d'un patrimoine qui appartenait à la ville. Toujours dans le cadre de la convention ANRU, 40 nouveaux logements seront construits à Balagny et permettront d'ouvrir l'ensemble des bâtiments sur l'extérieur plutôt que de refermer la cité sur elle-même : deux immeubles de six niveaux maximum bordés par des espaces verts donneront une atmosphère de résidence. Les logements seront valorisés par la présence de terrasse ou balcon sur chacun des séjours. Enfin, 40 logements seront créés pour l'îlot dit Savigny, près du rond point Robert Schuman.

ruemauriceniles.jpg

         ( le terrain de la cité Arc en ciel ou l'histoire d'un monumental gâchis démocratique ) 

De plus, le Plan national de Cohésion Sociale exige de construire ou de rénover 75 logements par an. Dans ce cadre, l'Office a déposé, en 2009, des dossiers pour construire 65 logements. Ce qui signifie que nous devons continuer de construire car nous sommes actuellement en deçà de ce que la loi impose. Les projets de construction se répartissent de la manière suivante : 15 logements à la place de l'ancienne gendarmerie, rue du Moulin de la Ville, dont 3 seront équipés pour accueillir des personnes à mobilité réduite. 24 logements supplémentaires pour la résidence Arc en Ciel et 3 à Blanc Mesnil, rue Maurice Berthelot.

Enfin près du quartier des Etangs, 23 logements du projet Vélodrome seront conçus dans le cadre du Plan de Cohésion Sociale. Cette politique ambitieuse de construction a pour but de permettre l'accès à un toit au plus grand nombre, le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions de confort et de modernité, tout en proposant des solutions innovantes et respectueuses de l'environnement.

Source : la lettre de l'Office. OPH Aulnay-sous-Bois. Mars/Avril 2010.

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

libertéee 15/04/2010 12:14


"a pour but de permettre l'accès à un toit au plus grand nombre, le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions de confort et de modernité, tout en proposant des solutions innovantes
et respectueuses de l'environnement."
BALIVERNE

Le bâtiment prévu à l'arc en ciel sera construit sur un terrain qui était un marrais et ou la nappe phréatique est à 1M70 le géomètre à eu un geser lors du forage, les coûts de construction sont
exorbitant et ce sera les loyers qui devront rembourser le bâtiments donc seul les revenu les plus élevés du plafond des ressources ( donc des familles aisées) pourront prétendre à ces logements ou
y'a t'il du social ? ou est le respect de l'environnement lorsque l'on détruit un espace vert , on abat 4 tilleuls ? quelle qualité de vie lorsque l’on densifie sans plus laisser d’espace de
liberté pour le lien social des riverains ?
Qu’elle vision futur quand les adultes ne tiennent pas leurs promesse de faire un square à des enfnats qui jouent sur a chaussé ?
Qu’elle démocratie lorsque l’on ne respecte pas les riverains 600 signataires contre les 24 logements mais pour 12 et l’espace vert ?