Aulnay-sous-Bois : le Cadre Noir en passe de devenir un lieu de propagande pour les municipales de 2014 ?

Publié le 20 Novembre 2012

cadre-noir-010.jpgCes derniers jours, le Cadre Noir, ancienne galerie d’art située en plein cœur du boulevard de Strasbourg, est en pleine ébullition. De nouveaux aménagements sont en effet en cours et semblent redonner vie à ce commerce dont les portes sont restées closes pendant plusieurs mois. D’après différentes sources concordantes le loyer d’un montant d’environ 6 000 euros était acquitté jusque-là par la municipalité.

Pour celles et ceux qui s’en souviennent, lors des réunions des Assises de la ville, appellation plutôt pompeuse pour qualifier un exercice laborieux de démocratie participative,  il avait été annoncé que ce lieu pourrait devenir à terme un office de tourisme. Si, a priori, Aulnay-sous-Bois n’est pas la destination de vacances qui vient immédiatement à l’esprit, il n’en reste pas moins que notre commune dispose d’une histoire et d’un patrimoine (Eglise St-Sulpice, Conservatoire André Citroën, Parc du Sausset, Canal de l’Ourcq…) qui méritent indéniablement d’être davantage mis en valeur.

cadre noir 008Comme le prouvent les photos prises sur place par la rédaction d’Aulnaylibre ! le 16 novembre dernier, la mairie a donc visiblement décider d’ investir le Cadre Noir. A première vue on pourrait s’en réjouir, tant la vitrine vide de ce commerce faisait triste mine, mais il semblerait que cette démarche serve avant tout des intérêts de propagande électorale plutôt que la noble cause du tourisme local. Ainsi, les supports des Rendez-Vous d’Aulnay, tentative désespérée pour faire croire que la démocratie locale vit encore dans notre ville, sont clairement exposés ce qui tend à étayer fortement notre propos.

Alors, au moment où, dans les coulisses, la campagne pour les prochaines élections municipales de 2014 s’organise, l’exécutif municipal profite-t-il de l’occasion pour s’offrir une vitrine à peu de frais en plein cœur de la ville pour tenter de redorer son blason ? On peut légitiment se poser la question ?

cadre noir 002


Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Commerce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Vincent C. 22/11/2012 10:20

@ l'électeur 2014 - ne vous méprenez pas, c'était ironique. Je trouve cela très bien qu'un huissier soit passé par là, pour justement garantir l'anonymat des signataires. En revanche, je pense que
certaines personnes auraient bien aimé les avoir.

l'électeur 2014 22/11/2012 08:30

Vincent c'est très bien que les 1300 signatures ont été attestées par huissier cela évite a certaines personnes de pouvoir contester
A quoi servirais d'avoir le nom des signataires???

henri 22/11/2012 08:25

ptdr heureusement qu'il y a "le grand Zorro" GIAMI et son association

Vincent C. 21/11/2012 17:54

Lynda votre dernier commentaire est à mdr ! Entre ça et Roch Mo sur le blog d'en face qui parle d'Erin Brokovich, vous avez de très bonnes références. A y regarder de près, dans les 2 cas, ils
gagnent toujours à la fin, n'est-ce pas ? Dommage aussi que les 1300 signatures ont été attestées par huissier, non seulement elles existaient vraiment et en plus impossible d'avoir le nom des
signataires !
Au fait, le cadre noir était fermé depuis combien de temps avant que cela ne devienne le nouvel instrument "d'informations" de la Municipalité avec pignon sur rue ?

ptdr 21/11/2012 14:57

attention le grand Zorro Giami arrive avec ses pétitions de 1 300 signatures certifiées par huissier pour dénoncer l’inacceptable ! la ville est sens dessus dessous après cette nouvelle !

mariella 20/11/2012 19:26

L'hypocrisie en vitrine ...

Jean Louis Karkides 20/11/2012 17:53

Une pétition à faire signer aux aulnaysiens devant le cadre noir les jours de marché?
Ça devrait tenter une association?

Didier Bessaguet 20/11/2012 17:12

L'aspect réglementaire doit lui aussi être évoqué. En effet, s'il s'avère que l'appréhension de ce local commercial s'est réalisée par l'intermédiaire d'un droit de préemption sur les fonds de
commerce, l'usage de ce dit local doit être exclusivement à usage commercial, sous peine que celui-ci soit proposé au preneur évincé.
Jusqu'à preuve du contraire, l'usage prévu est loin d'être commercial, à moins que la "chasse aux voix" peut être classée comme activité commerciale.
Le Cadre Noir? c'est pas l'école de cavalerie avec ses acrobaties spectaculaires. A Aulnay, cela va être la cavalcade aux voix

Benjamin Giami 20/11/2012 14:51

Bonjour,

Comptez sur l'association QCBE pour faire remonter l'information et dénoncer cela. C'est inacceptable.

Cordialement,

Benjamin GIAMI

Vincent C. 20/11/2012 14:35

"Assises de la Ville", "Démocratie participative", comme vous le dites dans votre article, c'est bien pompeux ! Au fait, les rendez-vous de ces assises n'étaient pas normalement à la salle Dumont
et à la maison de l'environnement ? Quand on y regarde bien en détails, comparés à un gymnase et une tente, c'est bien petit. En même temps, cela évite d'avoir trop de monde qui dérange. Là, c'est
toujours petit, mais en plein Boulevard de Strasbourg,c'est bon pour la pub.