Aulnay-sous-Bois : le bruit du silence...

Publié le 19 Octobre 2010

Malgré mon floutage super artistique, je suis sûr que la majorité d'entre vous aura reconnu de quel endroit il s'agit à Aulnay-sous-Bois... Réponse plus bas après la photo...

STRAS1

Exact ! C'est effectivement le boulevard de Strasbourg... La fameuse artère commerciale animée que  tout le département de la Seine-Saint-Denis nous envie... Si si, observez les aulnaysiens un dimanche matin, jour de marché, ils bombent fièrement le torse en marchant !

STRAS2.JPG

Sauf que là il est à peine 21h22 et que voilà c'est le désert. Même pas un chat. Pour un peu on pourrait tourner la scène finale d'un western avec la petite boule de foin qui passe dans un silence de mort avant que le méchant ne s'écroule en mordant le bitume. Aulnay-sous-Bois est déjà très proche de Chicago comme chacun sait à travers le festival Aulnay All Blues, mais il serait temps de songer à un partenariat avec Hollywood. La ville compte en effet d'excellents comédiens. Je les salue, ils se reconnaitront !

Mais revenons au bien triste boulevard de Strasbourg qui se meurt seul les soirs d'automne et d'hiver. Pas la moindre trace de lien social. Au contraire, si vous cherchez un peu de solitude, cet endroit est fait pour vous. Vous y approcherez quelque chose d'assez étonnant... Le bruit du silence...

Stéphane Fleury    

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

liberteee 20/10/2010 14:59


Les tilleuls de l'arc en ciel, tombés le 11 Aout 2010 sont bien au fait, de l'importance que tien le lien social dans l'optique de ceux qui ont le pouvoir..
Leur ombrage bienveillant ne préservera plus aucune réunion amicale inter riverains...
Un des derniers lieux de réunion libre sur cette ville serait il tombé sous les tronçonneuses, achevé depuis ce matin sous les coup des marteaux piqueurs et enfouit par les pelleteuses?
NON! Plus la liberté est malmenée, plus elle résonne...


Xavier 20/10/2010 00:45


Stéphane,

C'est marrant, cette synchronicité... Je me faisais à peu près la même réflexion ces derniers temps...alors je me disais qu'il faudrait créer une sorte de lieu associatif où l'on peut prendre un
pot, manger une bonne tarte ou une nourriture bio, avec quelques bouquins et des sofas où l'on peut parler de tout et de rien...

Il serait intéressant, je crois, d'élargir cette réflexion aux autres villes du département et plus globalement de la banlieue, pour voir s'il y a des contre-exemples ou des initiatives locales qui
ont pu prospérer.

Mais, au départ, je pensais que tu faisais référence au Bd de Strasbourg ce mardi matin, où presque tous les commerçants avaient baissé leurs rideaux et où tous les étals avaient disparu, parce que
la police avait annoncé des risques de désordre liées aux manifestations des lycéens...

Bien évidemment rien ne s'est produit...Comme quoi il en faut peu pour propager un sentiment de peur ou de panique... J'ai noté toutefois, que parmi les petits commerçants, ceux qui ont trait à la
culture ou à l'information, n'ont pas cédé à la panique...pour le plus grand bonheur de leurs clients. Serait-ce un signe?

Cordialement.

Xavier