Aulnay-sous-Bois : il était mort dans une rixe en 2009. La longue attente du verdict au procès du meurtrier de Mamadou Fofana

Publié le 25 Octobre 2013

hommage-mamadou-fofana-aulnayOn attendait encore, cette nuit à 0 h 30, le verdict de la cour d’assises deParis dans le procès de Kamel. Le jeune homme de 25 ans est poursuivi pour le meurtre de Mamadou Fofana et deux autres tentatives au cours d’une rixe survenue dans la nuit du 13 au 14 avril 2009 devant la Gare de Lyon à Paris (XIIe). L’avocate générale avait requis jeudi une peine de dix ans et la requalification de la mise en examen en « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Maître Natali, l’avocat de Kamel, avait, lui, plaidé dans la journée la légitime défense.

La victime tentait de s’interposer

Kamel avait tué Mamadou Fofana, qui faisait partie d’un groupe de trente à quarante jeunes d’Aulnay-sous-Bois, d’un coup de couteau à cran d’arrêt. Celui-ci tentait de s’interposer entre ses propres amis et le groupe d’amis de Kamel, originaires d’Athis-Mons (Essonne). Une bagarre générale avait éclaté entre les deux groupes suite à un motif futile, les jeunes d’Aulnay étant largement supérieurs en nombre. Kamel a affirmé au long du procès ne pas avoir eu la possibilité de fuir et avait alors fait de grands gestes circulaires avec son couteau pour effrayer ses agresseurs sans chercher à toucher personne. Une version contestée par l’accusation.

La famille et les amis de Mamadou Fofana, âgé de 17 ans à l¹époque, étaient présents et attendaient hier soir le verdict au Palais de justice de Paris. Interrogée, Kiya Fofana, la sœur du jeune homme, est revenue avec une très grande dignité sur cette semaine de procès : « Les témoignages tout au long de la semaine m’ont servi à mieux comprendre ce qu’il s’était passé. Ils ont confirmé que mon frère avait essayé de calmer la situation. Il n’était pas violent, il ne circulait jamais en bande. »

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 25/10/2013 10:45

Le gars s'est finalement pris 4 ans de prison (+ 1 an de sursis).
http://www.20minutes.fr/societe/1241443-20131025-rixe-mortelle-gare-lyon-quatre-ans-prison-auteur-coup-couteau

« Mon frère était un non-violent blablabla ».
Il est normal, pour un type calme et non-violent, de se trimbaler avec un cran d'arrêt dans la poche, si si.

Le même couplet victimaire qu'on entend lorsqu'un jeune meurt de façon violente (en percutant un platane sur un scooter à la provenance douteuse tout en tentant de fuir un contrôle de police, ou
lors d'un règlements de compte entre caïds ou petites frappes) : « Mon frère/fils était gentil, serviable, il n'aurait jamais fait de mal à personne, il allait se marier etc etc ».

La prochaine fois, càd à sa sortie de prison, le prénommé Kamel choisira des « potes » ne réagissant pas comme des débiles à des moqueries lancées par des non moins débiles (les dizaines de jeunes
d'Aulnay-sous-Bois).