Aulnay-sous-Bois : Gérard Ségura consulte parents d’élèves et enseignants du Bourg maternelle et Bourg 2 élémentaire en vue de réintégrer leur ancienne école réhabilitée en février

Publié le 8 Janvier 2013

Logotype d'Aulnay-sous-BoisVous trouverez ci-dessous un courrier du maire d’Aulnay-sous-Bois, Gérard Ségura, adressé aux parents d’élèves et enseignants de l’école du Bourg maternelle et Bourg 2 élémentaire.  Dans cette communication on apprend que, suite à la fin du chantier de dépollution de l’ancien site CMMP sur lequel les experts assurent qu’il n’existe aucune trace d’amiante sur la totalité des lieux, monsieur Ségura propose aux représentants des parents d’élèves, aux parents d’élèves, à l’inspectrice de l’éducation nationale et au corps enseignant notamment de se prononcer sur l’opportunité de quitter ou non les préfabriqués de l’école actuelle pour revenir dans les locaux d’origine réhabilités juste après les prochaines vacances scolaires de février…  

BOURG1.png

BOURG2.png

BOURG3.png

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Amiante

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Raldo CHEA 18/01/2013 14:33

La mairie n'a pas demandé aux représentants de la liste d'union de faire un quelconque "recueil de préférence". De plus, la liste FCPE ne m'a pas consulté pour connaitre ma préférance mais vu leur
position, je doute qu'ils aient répondu favorable à la demande de la mairie.

Après, nous avons fait un sondage mais cela à notre initiative pour que les parents puissent s'exprimer sur le sujet. Ce qui est paradoxale, c'est qu'avec les 2 listes de représentent de parent
d'élève, censé représenter les parents, une des listes est clairement opposé à une réintégration dans l'école rénové malgré la préférence des parents sur le sujet :)

Chacun voit midi à sa porte

Rainbow Warrior 10/01/2013 15:56

Comme quoi quand il veut et quand ça l’arrange il sait consulter et concerter Gérard Ségura donc il aurait très bien pu le faire avant de couper sauvagement les tilleuls de la cité arc en ciel. En
y repensant j’ai la nausée.