Aulnay-sous-Bois : exposition protection du patrimoine Aulnaysien 1913 - 2013 à Gainville. Discours de Pierrette Hirgorom, présidente du C.A.H.R.A

Publié le 26 Septembre 2013

Jusqu’au 6 octobre 2013 se déroule à l’Espace Gainville d’Aulnay-sous-Bois une exposition, présentée par le C.A.H.R.A (Cercle Archéologique et Historique de la Région d’Aulnay) et le service des archives municipales, intitulée : la protection du patrimoine Aulnaysien 1913 - 2013. La caméra d’Aulnaylibre ! était présente au traditionnel vernissage et vous propose de découvrir ci-dessous la vidéo du discours introductif de Pierrette Hirgorom.

Dans son intervention, la présidente du C.A.H.R.A. a appelé chacun à participer à la préservation du patrimoine bâti et écrit de la ville. Elle a cité notamment le café du Soleil-Levant, témoignage de l’entrée du village d’Aulnay à partir des années 1880, ou encore le cinéma du Prado qui ne sont pas encore recensés comme éléments remarquables à protéger par la commune et le Conseil général. Elle espère qu’ils seront intégrés dans le futur aménagement de l’axe Mitry-Princet. Au fil du temps, a-t-elle souligné, Aulnay a vu disparaitre de précieux témoins de son histoire : château, fermes, villas, salles de cinémas, ginguettes ou commerces. Il faut donc garder les richesses mobilières qui nous entourent, celles que l’on croise sans plus les voir, comme les belles céramiques architecturales plaquées sur les façades des villas. Elle a enfin souhaité l’ouverture d’un musée à Aulnay-sous-Bois qui permettrait d’exposer toutes les richesses accumulées au fil du temps par le C.A.H.R.A, dont la création remonte à 1979.   

Stéphane Fleury

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

robert 27/09/2013 10:35

Je traduit se que j'ai entendu et pu comprendre du discours de M Segura je ne peut rien dire car c'est la pré campagne électorale mais:
Nous ne pouvons garder toutes les vieilles choses a aulnay car nous devons bétonner je précise encore une fois que s'est se que j'ai compris de ce discours

JEAN LOUIS KARKIDES 26/09/2013 23:09

La vidéo ne permet pas de savoir quelle a été la réponse de la municipalité sur le devenir des témoignages du passé sur le chemin Mitry-Princet.
Il me semblerait étonnant que celle ci ait décidé haut et fort de préserver ce qui reste de l'histoire de notre ville.
A savoir,le café des pailleux,face à la boulangerie du soleil levant,la maison de Jules Princet,et le cinéma Le Prado,devenu le new resto qui à coup sur se transformera en béton.
Urbaniser,densifier est possible, en respectant le passé et l'avenir de notre ville mais pour celà,il faut l'aimer...