Aulnay-sous-Bois : énorme succès du plan feuilles !

Publié le 30 Octobre 2013

En cette rentrée 2013, après le succès national incontestable de l’opération feuilles d’impôts qui touche avec bonheur de plus en plus de ménages français, voici que le maire sortant d’Aulnay-sous-Bois réussit localement dans la foulée avec brio son plan feuilles ! En effet, comme notre caméra l’a capturé avenue Anatole France mais aurait aussi pu le faire dans bien d’autres endroits de notre commune, les feuilles sont effectivement tombées des arbres en ce début d’automne et jonchent désormais les trottoirs ! Saluons une fois n’est pas coutume cette belle réussite de fin de mandat de l’actuelle majorité qui en appelle sans doute encore beaucoup d’autres. Alors, qu’est-ce qu’on dit ? Bah, merci Gérard bien sûr ! 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bessaguet 05/11/2013 13:33

"Ramasser soi-même les feuilles devant chez soi" : pourquoi pas.
En contrepartie, la Ville pourrait fournir des sacs (biodégradables bien-sûr) en conséquence et proposer un ramassage spécial: ce surcoût pourrait être financé par la suppression d'un passage
hebdomadaire pour le collecte des ordures ménagères non-recyclables : deux passages semblent en effet suffisants et s'inscriraient dans le cadre d'une politique initiant la prise en compte de la
notion de développement durable. Par contre, un conseil, enfilons des gants car sous les feuilles peuvent se révéler des surprises comme crottes de chien, débris de verre, tract politiques
nuisibles, ...

perrin sylvio 05/11/2013 07:38

que chacun des habitants ramassent les feuilles devant chez lui ok ! mais déposons les feuilles devant la mairie. que le maire se rende compte de notre ras le bol

Evelyne BLAZA 31/10/2013 15:47

Alexandre,
Les feuilles tombent en automne, ce n'est pas nouveau et cela sera toujours ainsi sauf à faire table rase des arbres. Cela ferait probablement des heureux mais quid de notre environnement?
En ce qui concerne l'éclairage public, les arbres ne sont pas à blâmer non plus. Si au lieu d'éclairer le ciel avec des ampoules placées au-dessus des arbres, les lampadaires étaient à échelle
humaine et donc d'une hauteur limitée au-dessous des arbres, ils rempliraient leur fonction première à savoir éclairer les piétons et leur permettre un déplacement plus aisé et sûr.

Alexandre Conan 30/10/2013 21:53

Je pense que c'est carrément la stratégie face à l'automne qui est complètement à revoir. Chaque année c'est la même chose, les arbres perdent leurs feuilles, on appelle ce phénomène le cycle de la
nature !

L'idéal serait de réaliser une large majorité de l'élagage des rues de notre ville dans la première quinzaine du mois d'Octobre. Ainsi, on limite l'immense quantité de travail des employés
municipaux qui chassent désespérément les feuilles à l'aide de leur souffleuse dont l'effet n'est remarquable que durant quelques petites heures.

Notez qu'avec la diminution constante du budget destiné à l'entretien des arbres de l'espace public, cette solution est envisageable. En effet, seuls 30km de voiries seront élaguées cet automne.
Pendant le temps de l'élagage des rues concernées, les équipes communales peuvent concentrer leur "plan feuilles" sur les 30/35 autres kilomètres de voiries qui elles ne seront pas coupées.

Non seulement les feuilles embêtent les riverains et habitants lorsque l'on marche sur le trottoir mais en plus elles empêchent l'éclairage public de faire son boulot. Aujourd'hui, il faut marcher
en plein milieu de la route pour voir son chemin Avenue du Raincy. Si vous tombez sur un chauffard rapide, votre sécurité est à nouveau remise en jeu. De plus, ce climat sombre favorise
l'insécurité et rend les agressions toujours plus surprenantes et impressionnantes.

Ainsi, j'invite nos chers élus aux affaires à regarder l'état déplorable des rues arborisées de notre ville. Ouvrez les yeux et constatez que les feuilles tombent et jonchent le sol, et ce malgré
l'intervention constante des employés municipaux. J'ai lu sur un blog récemment la proposition d'une personne qui invite les habitants des rues concernées à ramasser les feuilles présentes sur leur
trottoir, de la même manière qu'elles entretiennent cet espace l'hiver avec la neige. Mais non, nous n'allons pas encore une fois nous plier aux manques de moyens ! Nous devons obtenir des services
en conséquence de nos impôts. Ceux-ci doivent servir en priorité aux services du quotidien, aux services dont les aulnaysiens ont réellement besoin.