Aulnay-sous-Bois devient-elle une poubelle ? (2) : les arcades du Vieux-Pays noyées de détritus

Publié le 23 Mai 2012

Nous continuons notre série consacrée à la propreté d'Aulnay-sous-Bois avec une vidéo ci-dessous plutôt édifiante tournée au Vieux-Pays, rue Jacques Duclos, au niveau de ce que l'on appelle les arcades. Longtemps considéré comme un joli quartier ses habitants constatent jour après jour une réelle dégradation du secteur qui croule régulièrement sous les détritus. Il s'en dégage une impression constante de saleté et de laisser aller pour le moins déprimante...

 

 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Poyer 10/06/2012 12:10

Il faut voir aujourd'hui jour de vote l'état du parking du Lycée Voillaume face à l'école Ambouget. Poubelle à ciel ouvert plus des morceaux de verre éparpillés. Sans doute pour cela que Mr Ségura
a stationné son véhicule à 11h sur la route au risque de gêner la circulation et non sur le parking !

Romuald Weymann 25/05/2012 09:00

Je ne suis pas un fervent défenseur de la municipalité, bien au contraire, mais à propos du premier article relatif à l'insalubrité impactant certains coins d'Aulnay, je l'ai également interprété
comme une pique adressée à la mairie.

Cette crasse, ces incivilités ne doivent à mon sens pas être imputées aux services municipaux qui ne seraient pas bien efficaces, mais à ceux qui, au quotidien, prennent la voie publique pour une
poubelle à ciel ouvert.

En revanche, la crise économique et la précarité ont bon dos, on peut être au chômage, et respectueux du fameux vivre-ensemble...
C'est donc surtout une question d'éducation, de mentalités, de culture.
J'ai toujours entendu qu'en Suisse, par exemple, il est très mal venu de jeter ses papiers gras n'importe où, mais j'ignore s'il s'agit d'une légende urbaine...

Stéphane Fleury 24/05/2012 16:43

Merci infiniment d'avoir pris le temps de livrer ces explications complètes qui décrivent l'état de la situation de façon très précise au plus près de la réalité du terrain à laquelle vous êtes
confrontés. Je me permettrais juste une remarque si vous le voulez bien. A aucun moment il n'a été explicitement sous-entendu que le service Propreté de la Ville et à travers lui les agents
municipaux restaient inactifs sur la question. Le fait est que, ces derniers temps, le sentiment de malpropreté semble grandir au sein d'une partie de la population et c'est ce que traduisent ces
deux articles et il y a bien d'autres exemples en stock malheureusement. Dans ces conditions faut-il s'autocensurer et ne pas couvrir ce type d'information en attendant que la situation s'améliore
? C'est un point de vue qui se discute mais qui parait peu compatible avec les blogs dont l'un des objectifs est de relayer certaines préoccupations citoyennes très concrètes. Dans le cas du
Vieux-Pays, que je connais bien par exemple, les habitants du quartier le trouve littéralement défiguré.

Maintenant je partage parfaitement votre point de vue sur la complexité de cette situation qui ne saurait désigner un responsable unique et idéal à mettre au pilori, les arguments que vous
développez ainsi que les actions entreprises pour inverser la tendance que nous n'hésiterons pas à relayer plus amplement si vous le désirez. La présentation de la GUP (Gestion Urbaine de
Proximité) et de Proxim' Aulnay par Agnès Lallemant en conseil de quartier Vieux-Pays-Roseraie-Bourg lundi dernier, que nous sommes d'ailleurs en train de diffuser sur notre site et qui prouve
notre volonté de couvrir toutes les opinions, parait un pas intéressant vers une prise de conscience générale à laquelle les habitants devront nécessairement être associés pour devenir acteurs du
changement.

Encore merci à vous.

Très cordialement.

Stéphane Fleury, pour la rédaction d'Aulnaylibre !

Le service Propreté de la Ville 24/05/2012 15:17

Les agents des services municipaux ont souhaité réagir par rapport à ces 2 articles qui laisse sous-entendre que rien n'est fait pour lutter contre les incivilités en matière de propreté. En
premier lieu, Il est important de préciser que la vidéo illustrant l'article concerne une propriété privée pour laquelle une procédure est en cours. Les services municipaux ne pourront intervenir
que si le propriétaire ne respecte pas les mises en demeure conformément au code de l'environnement. Pour ce qui concerne les arcades du Vieux Pays, cette partie est balayée tous les jours par les
cantonniers ou par la société du marché, mais malheureusement salie de nouveau tous les soirs.
Ensuite, personne ne nie que les incivilités ont augmenté ces dernières années comme dans de nombreuses communes de la région. Ce relâchement dont les causes sont complexes (crise économique,
éducation, perte des repères...) se traduit par un manque de respect de l'espace public ou privé dans toutes ces dimensions : voiries, espaces verts, cours d'écoles, cages d'escaliers...
Cet problématique est prise très au sérieux par tous les services municipaux concernés et par leurs partenaires. Il y a une véritable prise de conscience des services et de la municipalité dont
l'objectif est de déboucher sur une mobilisation citoyenne. De nombreuses actions sont d'ailleurs mener pour sensibiliser les habitants et optimiser le travail des agents communaux. Nous pouvons
citer les plus importantes : l'organisation des journées "quartiers propres" - la campagne de communication "Dehors, c'est aussi chez vous !" - le travail de la Gestion Urbaine de Proximité avec
les bailleurs sociaux - la mise en place du service d'appel gratuit "Proxim'Aulnay" 0800093600 dont le succès est grandissant - le partenariat avec les associations d'insertion dont la Ressourcerie
2mains - le partenariat avec les commerçants...
Parallèlement les actions visant à verbaliser davantage les infractions sont en cours de développement.
Pour ce qui concerne les moyens et ce malgré la crise économique les effectifs du service propreté sont restés stables, soit 60 agents. Cinq postes supplémentaires devraient être affectés cette
année à des missions de nettoiement dans le cadre d'une organisation de plus en plus flexible et réactive face à l'évolution de la salissure. Les moyens techniques ne sont pas non plus oublié
puisque trois balayeuses supplémentaires ont été achetées depuis 2008. D'autres acquisitions ou remplacements sont également prévus dans les prochains mois dont notamment une laveuse de grande
capacité et un aspirateur à feuilles.
En conclusion, le problème ne se résume pas simplement à une question de moyens, la propreté est l'affaire de tous et chacun doit se mobiliser pour s'approprier et faire adopter les gestes
citoyens.

Evelyne BLAZA 23/05/2012 16:38

Idem sur le parking de la Roseraie ce matin : un festin de pizzas y a eu lieu et les convives ont du oublier de ranger leurs assiettes et de faire la vaisselle !! Résultat, un monticule de boîte de
pizza et des cannettes vides qui s'éparpillent au gré du vent et des véhicules qui passent.

Poyer 23/05/2012 15:33

Que ce soit devant l'école du Bourg1, devant l'ecole de musique ou sous les Arcades du Vieux Pays le constat est le même les lieux sont régulièrement occupés par des personnes qui consomment de
l'alcool sur la voie public. Ces lieux deviennent des poubelles à ciel ouvert.Faut-il un incident majeur pour que cela cesse ?

bouli93 23/05/2012 14:30

J'habite au Vieux Pays dans les tours Camille Pelletan et effectivement je constate chaque jour cet état de saleté, le parking Camille Pelletan est lui aussi jonché de bouteilles vides, canettes,
papiers, etc...