Aulnay-sous-Bois : Conseil municipal extraordinaire sur l’urbanisme… et après ?

Publié le 21 Juin 2012

Aulnay-sous-Bois_Rose-des-Vents_10.jpgPour tous les marqués au fer rouge de l’urbanisme à Aulnay-sous-Bois, vous savez celles et ceux qui ont lutté depuis 2008 pour réclamer plus de transparence et de concertation  sur les projets immobiliers de la municipalité, le vendredi 22 juin 2012 devrait être une date à marquer d'une pierre blanche. Rendez-vous compte, demain aura lieu en effet un Conseil municipal extraordinaire consacré à l’aménagement et au développement du territoire communal. On devrait donc en savoir un peu plus sur les grandes lignes qui vont dessiner la ville de demain.

Chacun devrait normalement se réjouir d’un tel événement. Pourtant, à lire la lettre (ici) adressée le 14 juin par le directeur de cabinet Christophe Lopez aux présidents des différents groupes politiques et au conseiller municipal indépendant Alain Boulanger, on ne peut que constater le caractère très figé du débat. A ce propos voici l’ordre du jour officiel :

-En ouverture, propos liminaire de Monsieur le maire de 20 mn;

-Chaque groupe est ensuite invité à intervenir durant 10 mn;

-10 mn supplémentaires sont laissées à la discrétion de chaque groupe dans le cadre du débat;

-Monsieur Alain Boulanger dispose de 3mn d’intervention.

 

L’intégralité des prises de parole sera soumise au contrôle chronométré d’un membre de l’administration communale. Des dispositions ont été prises pour installer deux horloges murales dans la salle du Conseil. 

 

Bref, on a l’ impression que l’on va assister à une sorte de grand oral politique où chacun va encore se regarder le nombril en exposant sa vision de la ville. Les premiers absents du débat déjà clairement identifiés sont les associations qui ont été écartées sans raison du travail de commission préparatoire alors qu’elles avaient une légitimité certaine à y être intégrées. Et ne parlons pas des habitants eux-mêmes qui risquent de s’ennuyer ferme à écouter pendant des heures les palabres de personnalités sans doute en pré-campagne pour les municipales de 2014.

 

Ainsi, ce Conseil municipal exceptionnel, comme certains le qualifient, risque fort au final de se limiter à des échanges entre spécialistes dont la majorité des aulnaysiens vont se sentir quelque peu exclus. La montagne va-t-elle accoucher d’une souris ?

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEAN LOUIS KARKIDES 21/06/2012 21:21

10 minutes par partis,3 minutes pour "l'affreux BOULANGER",pas de possibilités pour les associations de parler,de montrer leurs propositions,mais de qui se moque t'on?
Le maire avait la possibilité par ce conseil exceptionnel de montrer qu'il était à l'écoute de ses administrés et il ne montre ici que sa suffisance en s'octroyant le double d'intervention que les
partis sans compter les interventions du PS et du copain PC!
Il n'y na rien à attendre de ce conseil mais j'espère que nous serons nombreux à y assister (19 heures) pour montrer que nous ne sommes pas dupes et toujours présents.

Noémie 21/06/2012 18:43

Cela n'a aucun rapport avec l'article mais il fallait bien poster ça quelque part.
Normale que des incompétents ayant vue le ciel, et donc qu'il allait pleuvoir, n'ont pas mit des bâches sur les branchements, et DONC par ce fait que la Fête de la musique soit annulé.
Je dis un grand bravo à ces personnes qui ont fait que la plupart des Aulnaysiens passeront leur Fête de la musique sur le canapé.

henri 21/06/2012 15:58

encore de la poudre aux yeux
aucune association n'a été questionnée, que sera notre ville dans 10 ans ?