Aulnay-sous-Bois : c'est la rentrée !

Publié le 2 Septembre 2010

Hier c'était la rentrée à l'Espace Jacques Prévert d'Aulnay-sous-Bois. Aux portes d'entrée la foule des grands jours. Au programme Toys Story 3. Une fois, en réunion publique organisée par la mairie, j'ai entendu dire que l'Espace Jacques Prévert n'était pas un cinéma. Pourtant, dans la salle Méliès, j'ai trouvé des sièges rouges alignés suivant une inclinaison de haut en bas dirigés vers un écran blanc qui projetait les images d'un film... Très belle imitation !

toys3ok.jpg 

Alors certes le film n'était pas en 3D et il n'y avait pas de popcorn. Mais il y avait un petit quelque chose en plus. Un je ne sais quoi...  Voilà j'ai trouvé : un supplément d'âme... Et par les temps qui courent ce n'est pas un luxe... Ce long métrage animé, drôle, subtil et attachant distille une jolie réflexion sur le temps qui passe... J'ai senti le public dans la salle totalement conquis. Attentif et respectueux du lieu. Pas la moindre sonnerie de téléphone portable. Pas le moindre brouhaha. Et tout cela à 4,30 euros la séance. Un véritable petit miracle cet Espace Jacques Prévert...

Avant le film, un petit dessin animé intitulé sobrement Jour et Nuit a été diffusé. L'histoire du jour et de la nuit qui se succèdent sans se rencontrer. Ils ne se connaissent pas et comme ils sont différents ils ont de gros a priori l'un sur l'autre. Jusqu'au moment où finalement ils s'aperçoivent qu'ils ont plus en commun qu'ils ne croyaient, se nourrissent de leur différence et finissent meilleurs amis du monde. Une belle leçon de cinq minutes. En cinq minutes j'ai d'ailleurs eu l'impression d'avoir appris plus qu'en deux ans de démocratie locale et participative à la sauce aulnaysienne où l'on nous sert à chaque fois la même soupe : la majorité municipale a toujours raison !

Sinon il reste encore deux séances ce week-end. Mais un peu de patience à la caisse parce que l'Espace Jacques Prévert teste un nouveau système... En plus, hier, le rouleau de papier blanc de l'appareil de la carte bleue était particulièrement récalcitrant. Comme s'il avait envie de prolonger les vacances. Dans la file d'attente j'ai entendu quelques grincheux. Je me suis dit pas de doute c'est vraiment la rentrée...

Allez bonne rentrée à toutes et à tous... Quand même...

Stéphane Fleury

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mariella 02/09/2010 22:29


Eh oui un p'tit cinéma de banlieue qui a résisté aux salles de parinor (qui a fermé) qui a résisté au complexe de Rosny, une clientèle d'habitués qui aiment l'intimité de ce lieu "qui n'est pas un
cinéma"et qui reste très abordable même pour les chômeurs et un travail formidable depuis quelques années de la programmatrice Morgane qui fait un super boulot même en séances scolaires de "école
et cinéma" que je salue bien bas