Aulnay-sous-Bois à la conquête de l’hygiène

Publié le 3 Mai 2013

fontaine11novembreLe territoire d’Aulnay-sous-Bois fut occupé dès la Préhistoire par des implantations humaines au bord du Sausset auxquelles succéda une villa gallo-romaine (site de Savigny). La population se regroupa au Moyen-Age autour de l’Eglise St-Sulpice et du Château. La proximité de la nappe phréatique favorisait l’existence de puits, mares et abreuvoirs et certaines fontaines situées dans les champs existaient avant le XVIIIe siècle.

Pendant la Révolution, la jeune République essaye d’améliorer l’état sanitaire du peuple. En suivant les programmes d’Intérêt général, la municipalité décide en 1791 d’investir pour la remise en état de deux fontaines desservant le nord du village situé de part et d’autre du chemin de Gonesse et pour le forage d’un puits rue des Vieilles Forges qui sera couvert et fermé d’une porte ceci pour la partie sud du village dépourvu de point d’eau.

Au XIXe siècle, les progrès scientifiques et le nouveau souci de l’hygiène conduisent les autorités à une politique soucieuse de la qualité des approvisionnements en eau. Ainsi en 1889 le curage des rivières est à faire régulièrement à Aulnay-Lès-Bondy. L’entretien du lavoir de la route de Gonesse incombe à son propriétaire en 1898. En 1900 un puits est foré au Parc et en 1904 l’entretien des lavoirs, fontaines et mares est prévu au budget communal. Cette année-là sera d’ailleurs décisive pour l’accès de la commune à l’eau potable. La municipalité passe contrat avec la Compagnie des Eaux qui va installer ses canalisations acheminant l’eau filtré de la Marne à partir du sud de la ville d’Aulnay-sous-Bois. L’installation des 5 premières bornes fontaines sont décidées, 3 au Parc, 2 au Vieux-Pays. Leur implantation progresse au rythme de la pose des canalisations. On en installe encore en 1949 dans la rue Raspail et celle des Acacias. Il faudra attendre les années 60 pour que l’adduction d’eau soit presque terminée dans tous les lotissements.

La fontaine située rue du 11 novembre côté nord de la gare d’Aulnay-sous-Bois (voir photo), qui avait fait l’objet d’une petite énigme sur notre blog, témoigne de cette histoire…

Source : Cercle Archéologique Historique Région Aulnay (C.A.H.R.A.)

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Aulnay d'hier et d'aujourd'hui...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 03/05/2013 17:38

« Le territoire d’Aulnay-sous-Bois fut occupé dès la Préhistoire par des implantations humaines (...) »

Durant l'été 2010, j'étais allé visiter le village préhistorique de Quinson (Alpes-de-Haute-Provence) et, parmi les reproductions taille réelle de modèles d'habitations de cette époque si lointaine
figurait une hutte telle que l'on pouvait trouver au Paléolithique dans ce qui est désormais l'Ile-de-France.

http://imageshack.us/a/img221/7486/img0271hz.jpg
http://imageshack.us/a/img844/6469/img0272cl.jpg

En tout cas, sympa la minute historique sur Aulnay !