Augmentation de 3% des tarifs des transports en Ile-de-France en 2015

Publié le 2 Décembre 2014

RER-copie-1.jpg2,9%. C'est la hausse moyenne que devraient connaître les tarifs des transports en commun en Ile-de-France au 1er janvier 2015. Les «propositions de tarifs» du Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) seront soumises au vote lors du conseil d'administration du 10 décembre consacré notamment aux décisions tarifaires.

Cette hausse de 2,9% concernerait tous les forfaits Navigo, à l'exception notable de la zone 1-2 pour laquelle la hausse serait de 4,3% pour atteindre directement 70 euros (contre 67,10 euros actuellement), c'est-à-dire le tarif qui servira de référence pour la mise en place du passe à tarif unique en septembre 2015voulu par la majorité régionale PS-EELV.

Le ticket à l'unité passerait à 1,80 euro

Cette hausse de 2,9% toucherait également le prix du carnet de 10 tickets, les billets origine-destination sur les réseaux SNCF et RER et les forfaits courts (Mobilis, ticket jeune week-end, forfait Paris Visite). Bénéficiant à 825 000 scolaires et étudiants, les forfaits Imagine R seraient aussi concernés par cette augmentation, mais elle serait effective pour l'année scolaire 2015/2016.  

Le prix du ticket à l'unité passerait de 1,70 à 1,80 euro (+5,8%), mais celui du ticket acheté à bord resterait à 2 euros. Les dessertes d'aéroports auraient des augmentations variables : la navette Orlyval passerait de 9 à 9,30 euros (+3,3%), l'Orlybus de 7,50 à 7,70 euros (+2,6%) et le Roissybus de 10,50 à 11 euros (+4,7%).

L'ensemble de hausses permettrait au Stif d'augmenter ses recettes tarifaires de 3,2% en année pleine. En se basant sur les chiffres de 2013, cela équivaudrait à une rentrée supplémentaire de 87,5 millions d'euros. 

Pécresse dénonce «une politique de gribouille»

Cette augmentation des tarifs fait grincer des dents l'opposition de droite. La présidente du groupe UMP de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a dénoncé «une politique de gribouille sur les tarifs qui illustre une nouvelle fois l'improvisation totale de Jean-Paul Huchon (NDLR : le président PS de la Région) sur la question des transports».

«A côté des promesses démagogiques» d'un passe unique à 70 euros «toujours pas financé», «il y a la réalité des prix et M. Huchon visiblement n'arrive pas à y échapper», a ajouté Valérie Pécresse. Elle déplore ainsi 
une «septième augmentation depuis 2010», date des dernières élections régionales.

Président du Stif en plus d'être président de la région Île-de-France, Jean-Paul Huchon prévoit un financement du passe unique pour moitié par une hausse du versement transport des entreprises. Cette mesure est estimée à 400 millions d'euros en année pleine, mais ce chiffre est contesté par l'opposition.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 03/12/2014 20:00

(Désolé, mauvaise manip plus haut, je voulais inséré un correctif mais je ne l'ai pas fait dans le bon article).


Je viens d'avoir un appel d'un institut de sondage mandaté par la SNCF pour s'enquérir de la qualité du service (IFRAP si j'ai bien saisi).
Ponctualité, propreté, qualité de l'information...

De la même façon, régulièrement sur les quais du RER B, je remarque la présence de jeunes (étudiants je suppose) chargés de sonder les usagers à travers des questionnaires.


Le réseau ne s'améliore pas spécialement, la propreté n'est pas au rendez-vous, l'info est anecdotique, mais s'il est une chose à la régularité à toute épreuve, ce sont les augmentations de
tarifs...

tino 03/12/2014 17:53

pour une qualité de service qui augmente au même rythme, c'est bien ça ?

RW 03/12/2014 00:09

Correctif : en vue des Départementales, pas des Municipales.