Arrêté anti-mendicité à Aulnay-sous-Bois : Vivre mieux ensemble appelle à chasser la pauvreté, pas les pauvres

Publié le 8 Mai 2014

Vous trouverez un communiqué de Vivre mieux, ensemble à Aulnay-sous-Bois, dans lequel est annoncée une action ce week-end. Le collectif distribuera des mendiants pour protester contre l’absurdité et l’injustice de l’arrêté anti-mendicité pris par le nouveau maire Bruno Beschizza.

Collectif citoyen de la gauche humaniste, écologiste et solidaire1

http://vivremieux-aulnay.fr 

MVE.png

Communiqué de presse, Aulnay-sous-Bois le 7 mai 2014. 

Arrêté anti-mendicité à Aulnay-sous-Bois:

Vivre mieux ensemble appelle à

chasser la pauvreté, pas les pauvres

Une des premières décisions du nouveau maire d’Aulnay-sous-Bois a été de prendre un arrêté anti-mendicité. Cet arrêté constitue un acte discriminatoire en s’attaquant aux droits des plus fragiles. Cette pénalisation stigmatise les plus précaires, sans apporter de solution aux problèmes de pauvreté des Aulnaysiens.

Vivre mieux ensemble n’accepte pas cette décision qui punit les victimes de la pauvreté et appelle le maire d’Aulnay-sous-Bois à renoncer à cet arrêté injuste.

Au lieu d’imposer des amendes à ceux qui n’ont rien, va-t-on mettre en place une vraie politique de lutte contre la grande pauvreté ? Va-t-on rendre des moyens d'action au Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) ? Qu’en est-il des subventions aux associations de solidarité ? Combien d’hébergements d’urgence doit-on mettre en place ? Ce sont toutes ces questions qui doivent être posées pour lutter contre les effets de la misère et non pénaliser les plus démunis.

Le nouveau maire n’avait pas hésité à distribuer des gâteaux lors de sa campagne électorale. De notre côté, nous distribuerons des mendiants ce week-end sur les marchés afin d’interpeller la population aulnaysienne sur l’absurdité et l’iniquité d’une telle mesure.

Luttons contre la pauvreté, pas contre les pauvres !

1 Vivre mieux, ensemble, à Aulnay-sous-Bois a porté une liste citoyenne à l’élection municipale en 2014. Cette liste de la gauche humaniste, écologiste, et solidaire menée par Alain AMEDRO et soutenue par EELV, Ensemble, Le Parti de Gauche et de nombreuses personnalités aulnaysiennes s’est installée dans le paysage politique local avec un score de 9,13% au premier tour.

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JLK 14/05/2014 12:14

A tous,Romuald,Arnaud,Patrick et autres,à voir de toute urgences:
http://www.arte.tv/guide/fr/049880-156/28-minutes?autoplay=1

Anne-Marie 13/05/2014 18:59

En ce qui concerne le personnages de notre ville - celui de la poste - attention, ce n'est pas un mendiant. Il vend un journal sur lequel il touche un pourcentage. Ce n'est pas de la mendicité,
c'est un travail, et même à plein temps et par tous les temps! Il ne peut pas être touché par cet arrêté.

JLK 09/05/2014 22:45

Patrick,beaucoup de questions soulevées....Ce n'est pas un secret,quand il y a de la misère,des individus en profitent...
Marchands de sommeil,employeurs malhonnêtes et chez les roms des mafieux qui obligent certains de leur compatriotes à voler,trouver de l'argent.....
Mais s'imaginer que tous les roms acceptent celà,ce serait comme si on s'imaginait que tous les français allaient voter FN!
Ceci dit, n'oublions pas qu'ici nous commentons sur un arrêté anti mendicité qui ne s'adresse pas seulement aux roms mais à tous les démunis qui trouvent quelques euros en mendiant.
SDF,personnages de notre ville tel celui du monoprix ou de la poste.
Anti mendicité....Anti pauvreté,j'aurais préféré...
Dans ces temps difficiles,ceux qui s'opposent à cet arrêté n'ont pas la vie facile.
Il est tellement plus facile de s'attaquer à plus pauvre que soi qu'aux plus riches qui pourtant font la misère de tous...

patrick poyer 09/05/2014 14:13

Faut-il laisser des adultes mendier au milieu du trafic routier avec des enfants dans les bras au mépris de toute sécurité; faut-il laisser des adultes forcer des enfants à mendier/laver des vitres
de voitures/réaliser des vols à l'arraché sous peine de sanctions physiques si ils rentrent aux camps les mains vides? Que font certains collectifs auprès des autorités de leurs ressortissants pour
qu'ils ne soient pas exclus de leur pays ?

JLK 09/05/2014 11:23

Arnaud!Si on ne peut plus secourir les pauvres,laissons leur au moins le droit de mendier,cela ne coûtera rien à la municipalité.....
Et cherchons ensemble comment les secourir du mieux que l'on peut......

arnaud 09/05/2014 10:07

Aulnay est comme la France elle n'a plu les moyens de secourir des pauvres. Alors vous messieurs vous pouvez peut_être subvenir a leurs besoins mais ne soyez pas généreux comme cela avec l'argent
d'aulnay quelle n'a plus depuis de nombreuses années