Alain Amédro et les élus Europe Ecologie Les Verts d’Aulnay-sous-Bois déjà en ordre de bataille pour les municipales de 2014 ?

Publié le 6 Juin 2013

alainamedrojpgLa rédaction d’Aulnaylibre ! a reçu des élus écologistes une lettre qui s’apparente presque à un début de feuille de route en vue des élections municipales de 2014. De nombreux thèmes y sont abordés (environnement, sécurité, culture, éducation, solidarité) et mettent en avant les membres locaux d’Europe Ecologie Les Verts en tant que force de propositions et de résolution des difficultés que rencontre notre ville. Bien qu’aucune annonce officielle n’ait été faîte pour le moment, le vice-président au conseil régional d’Ile-de-France, Alain Amédro, pourrait peut-être se laisser tenter à incarner une alternative à gauche depuis la démission spectaculaire de son groupe de l’actuelle majorité municipale en 2010. On s’en souvient encore, pendant la traditionnelle cérémonie des vœux de 2013, monsieur Amédro avait eu la dent particulièrement dure envers le maire actuel Gérard Ségura appelant sans ambiguïté à « le faire virer » en 2014. Dès lors, une candidature du conseiller municipal d’opposition d’Aulnay-sous-Bois constituerait un cheminement logique. A condition bien entendu que les écologistes puissent constituer une liste en fédérant probablement au-delà de leur camp politique. Affaire à suivre donc… En attendant vous pouvez prendre connaissance de ce document en cliquant ici.     

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Louis KARKIDES 06/06/2013 19:49

J'ai eu la chance de ne pas être né sous X,ni René Sousix.
J'ai eu la chance d'avoir des parents communistes.
Mon père,ouvrier, a eu la chance d'avoir un patron qui avait la photo de Jaurès dans son bureau et qui l'appelait ainsi que ses collègues pour "taper à la rallonge"...
J'ai eu la chance d'apprendre très jeune ce qu'est la gauche humaniste.
Celle qui manque aujourd'hui à notre ville.
Entre Segura et Beschizza, il y a un boulevard et j'espère que ceux qui le fouleront seront unis pour le bien des aulnaysiens.