Aéroville le temple du shopping de Tremblay ouvre aujourd’hui !

Publié le 17 Octobre 2013

Vous trouverez ci-dessous un article du Parisien consacré à l’ouverture du centre commercial Aéroville aujourd’hui. Hier soir, une partie de la rédaction d’Aulnaylibre ! assistait à l’inauguration (voir vidéos ci-dessous). Le complexe flambant neuf est impressionnant et devrait donner bien  des sueurs froides à O’Parinor et Paris Nord 2, sans parler des commerces de proximité d’Aulnay-sous-Bois ! 

Et un géant de plus en région parisienne pour les accros au shopping! Le centre commercial Aéroville et ses 200 boutiques ouvrent ses portes ce matin sur 84 000 m2 au bord des pistes de Roissy, à Tremblay. « C’est le plus grand événement depuis vingt ans en Ile-de-France », assure Christophe Cuvillier,  président  du directoire d’Unibail-Rodamco qui a investi 355 M€ dans cette réalisation.  D’autres ouvertures comme celle-ci sont annoncées en Ile-de-France dans les prochaines semaines, preuve du dynamisme du secteur.

Derrière les parois de verre bleutées de la façade, Habitat, Marks & Spencer, le Temps des cerises, l’Occitane, le Furet du nord, Desigual, Nike... ou encore l’enseigne britannique tendance SuperDry, qui ouvre ici son plus grand magasin d’Europe (900 m2), espèrent capter « les habitants du coin qui ne vont pas à Paris tous les jours, et les clients des hôtels ». Avec ses 30 restaurants, son hypermarché Auchan doté d’un Drive, un cinéma de douze salles, Aéroville veut aussi attirer quelques-uns des 90 000 salariés de la plate-forme aéroportuaire et la population d’une zone de chalandise allant jusqu’à l’Oise. 1500 emplois ont été créés dès l’ouverture, 2600 sont prévus à terme. Le patron d’Aéroports de Paris (ADP), Augustin de Romanet, parle d’un « joyau », posé au sein de la « ville aéroport ».

Source article : Le Parisien. Vidéos : Aulnaylibre !

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 18/10/2013 13:21

Que trouve-t-on en commerces dits de proximité à Aulnay.

Je prends l'exemple du boulevard de Strasbourg.

On y trouve quelques bouchers, une fromagerie, des boutiques de textiles, bijoux, fleurs, articles pour bébés, un Picard, des opticiens, 2 supérettes, des snacks/bars etc etc.

Est-ce l'offre commerciale proposée par Aéroville ?

christian 18/10/2013 11:22

J'oubliais
Bravo à Romuald qui semble apprécier
Aulnay, ville de 83 000 habitants désormais sinistrée en matière de commerces mais ces centres ne nuisent pas au commerce local??? Vous plaisantez
Qui aujourd'hui n'est pas véhiculé pour se rendre à Aéroville? Vous plaisantez
Et bien entendu, un centre destiné aux habitants de la Seine Saint Denis,

christian 18/10/2013 11:11

Mais quand s'apercevra t-on de la superficialité de cette folle société de consommation qui assurément ne fait pas le bonheur? Cela permet de faire seulement rêver les masses laborieuses...mais le
réveil sera amer.
Une multiplication de ces temples inhumains, avec le prochain europa city, un de plus, jouxtant les bidonvilles de nos secteurs si déshérités. N'y a-t-il pas autre chose à faire avec ces millions
d'euros au moment où des milliers d'emplois disparaissent....Ah bon, faut occuper ce nouveau temps libre?

Romuald Weymann 17/10/2013 14:49

« Habitat, Marks & Spencer, le Temps des cerises, l’Occitane, le Furet du nord, Desigual, Nike, SuperDry ».
Trouve-t-on ces enseignes dans Aulnay ou les villes voisines ?
Je ne suis pas un spécialiste ès magasins, mais j'en doute.

Ces boutiques n'entrent donc pas en concurrence avec le commerce de proximité aulnaysien.
Par exemple pour Nike, je me rappelle que sur le boulevard de Strasbourg, se trouvait un Intersport.
Il a été remplacé par une boutique vendant des vêtements « urbains ».

Il s'agit en tout cas de boutiques dédiées à une clientèle assez aisée, sans qu'il ne s'agisse pour autant de boutiques de luxe - quoique à Hong-Kong par exemple, L'Occitane est cotée en bourse et
son implantation jouxte les enseignes Lou*s Vuitt*n, Cha*el etc.


Et pour rassurer les commerçants locaux, je dirais que si l'on n'est pas véhiculé, ça n'a pas l'air très pratique de se rendre à Aéroville...