A qui les députés de Seine-Saint-Denis ont-ils donné leur réserve parlementaire de 130000 euros en 2013 ?

Publié le 30 Janvier 2014

Assemblee-Nationale.png« C’est inédit sous la Ve République ». Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale et député de Seine-Saint-Denis, s’est félicité hier de la publication sur le site de l’Assemblée de la « réserve parlementaire » des élus. Il s’agit d’une cagnotte dont disposent les députés pour attribuer des subventions. Pour la première fois aussi, députés de la majorité et de l’opposition disposaient de la même enveloppe (130000 €). Les présidents de groupe, comme Bruno Le Roux, ou de commission, comme Elisabeth Guigou, sont dotés quant à eux de 260000 €, et Claude Bartolone de 520000 €, privilège du perchoir.

Claude Bartolone (PS, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Romainville, Noisy-le-Sec, Bondy Nord) a notamment donné 200000 € pour la réfection d’un square au Pré-Saint-Gervais et 195000 € pour une maternelle aux Lilas. Indirectement, via la réserve institutionnelle de l’Assemblée (5,5 M€), gérée par la présidence, il a attribué 100000 € au restaurant d’insertion « le relais restauration », à Pantin.

François Asensi (Front de gauche, Tremblay-Villepinte-Sevran) a attribué 40000 € au tennis de Villepinte, 40000 € pour une maternelle à Sevran et 8000 € pour un équipement à Tremblay, soit 88000 € sur 130000 (les députés Gauche démocrates et républicains reversent au groupe GDR 42000 € pour les communes rurales).

Marie-George Buffet (PC, Blanc-Mesnil, La Courneuve, Stains, Dugny), également du groupe GDR, a distribué 88000 € pour des aménagements de locaux dans les communes de la circonscription (sauf Dugny, ville dirigée par un maire UMP).

Elisabeth Guigou (PS, Aubervilliers et Pantin) a donné à des associations locales et aux deux communes (50000 € à Pantin pour le centre de loisirs Aragon).

Daniel Goldberg (PS, Aulnay, Bondy Sud, Les Pavillons-sous-Bois). 65000 € sont distribués au Crea (Centre régionale d’éveil artistique), à Aulnay. Aucune structure des Pavillons-sous-Bois (ville du sénateur UMP Philippe Dallier) n’est aidée.

Razzy Hammadi (PS, Montreuil, Bagnolet). 16 associations locales sont subventionnées, dont les routes du futur (solidarité avec le Mali) à hauteur de 25000 €.

Mathieu Hanotin (PS, Saint-Denis Nord, Pierrefitte, Villetaneuse) a attribué la moitié de sa réserve (65000 €) au conseil général, pour l’équipement informatique des collèges de la circonscription. Le reste va aux clubs sportifs de Saint-Denis, mais aussi à l’Union des étudiants algériens de France (20000 €) et à l’Unef (10000 €).

Jean-Christophe Lagarde (UDI, Drancy, Bobigny, Le Bourget) subventionne 10 associations entre 2000 et 8000 €, et attribue 40000 € au Bourget pour des travaux et 51500 € à l’association culturelle israélite de Drancy.

Bruno Le Roux (PS, Saint-Denis Sud, Saint-Ouen, Epinay) a utilisé la plupart de sa réserve pour des associations parisiennes (150000 € pour les Petits Citoyens, 70000 € pour le collectif ExEchos). Mais le groupe socialiste qu’il préside a en plus donné 100000 € au festival de Saint-Denis et à l’association de Saint-Ouen le Phare.

Michel Pajon (PS, Noisy-le-Grand, Neuilly-sur-Marne, Neuilly-Plaisance) a surtout aidé la ville dont il est maire (70000 € de travaux à Noisy).

Elisabteh Pochon (PS, Rosny, Gagny, Villemomble) a notamment fourni 40000 € aux collèges de sa circonscription, via le conseil général.

Pascal Popelin (PS, Livry, Clichy, Le Raincy, Montfermeil). L’élu a tenu sa promesse d’attribuer des fonds aux six villes de sa circonscription, au prorata de leur population (de 40000 € à Livry à 10000 € à Vaujours et Coubron).

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

La rédaction d’Aulnaylibre ! 06/02/2014 16:39

Votre commentaire est tout à fait poli et bien écrit mais il est assorti d’un certain nombre d’affirmations ou plutôt d’accusations qu’il ne nous est pas possible de publier en l’état. Si vous avez
des liens, des dossiers à présenter pour étayer vos propos nous les publierons alors volontiers. Merci de votre compréhension. Bien Cordialement. La rédaction d’Aulnaylibre !

louas 05/02/2014 23:14

J'ai mis un commentaire poli mais qui ne dit pas que du bien de socialistes. Vous ne l'avez pas validé.
Vous êtes bien des hypocrites, je le sais par expérience depuis longtemps !

Romuald Weymann 30/01/2014 11:32

N'est-ce pas une forme déguisée de corruption que de permettre à des élus d'arroser à leur guise leur circonscription, avec de l'argent public ?
Difficile de ne pas penser à une manne versée à des fins électoralistes.
Parce que, très franchement, je doute que toutes ces actions soient motivées par le seul désir de servir le bien collectif...

D'autant que des députés accordent des enveloppes à des villes de leur circonscription, en prenant soin d'écarter celles qui ne sont pas dirigées par des maires appartenant au même bord
politique.
Etonnant au passage que le député Goldberg, qui a oeuvré pour que soit inscrite la discrimination territoriale dans le marbre de la loi, fasse lui-même preuve de... discrimination territoriale à
l'encontre de Pavillon-sous-Bois (maire UMP), alors qu'il a aidé Aulnay, Bondy et Villemomble.

Dans un autre registre, j'observe que le député Razzy Hammadi attribue la plus grosse enveloppe à une assoc malienne de Montreuil.
Or où se trouve la plus grosse communauté malienne du département ? A Montreuil, précisément. Dans le même temps, ce député milite, comme bien d'autres, en faveur du droit de vote des
étrangers...
A l'inverse, l'assoc Vaincre la mucoviscidose ne reçoit que 3.000 euros...

Le détail par député ici sur le site de l'Assemblée nationale http://www2.assemblee-nationale.fr/reserve_parlementaire/plf