82572 habitants à Aulnay-sous-Bois, 1551739 habitants en Seine-Saint-Denis au 1er janvier 2015 !

Publié le 2 Janvier 2015

Comme à chaque début d'année désormais, on connaît la population légale du département et de ses quarante communes. L'Insee (Institut national des statistiques et des études économiques) vient de rendre publics les derniers résultats du recensement. Des résultats validés par « le Journal officiel ».

population-93.png

 Pas d'énormes surprises en Seine-Saint-Denis, où la population continue de croître. Deux raisons principales : le nombre de naissances, plus important dans le 93 qu'ailleurs. Le taux de natalité est ainsi de 18,6 naissances pour 1 000 habitants, contre une moyenne en Ile-de-France de 15,2 pour 1 000 et en France de 12,6 pour 1 000. La Seine-Saint-Denis est aussi un département où l'immobilier est moins cher qu'à Paris ou dans les Hauts-de-Seine, par exemple. Des programmes de construction, aussi bien en logement social qu'en accès à la propriété, attirent les familles.

Saint-Denis et Montreuil toujours plus peuplés. Les deux plus grandes villes du département poursuivent leur croissance. Saint-Denis dépasse cette année les 109 000 habitants et reste la troisième commune d'Ile-de-France, derrière Paris et Boulogne (92). En cinq ans, sa population a progressé de 7,38 %. Montreuil compte 104 489 habitants. C'est la cinquième ville de la région, Argenteuil (Val-d'Oise) se situant en quatrième position. Montreuil a augmenté de 1,55 % en cinq ans.

Epinay grossit, Sevran sous la barre des 50 000 habitants. Le classement des onze premières villes du département ne bouge pas par rapport à l'an dernier. A noter cependant que Sevran repasse sous la barre des 50 000 habitants (49 807) et a perdu 3 % de sa population en cinq ans. De son côté, Epinay ne cesse de grandir et dépasse désormais les 55 000 habitants, c'est 5,83 % de plus qu'il y a cinq ans.

Saint-Ouen repasse derrière Bobigny. Par rapport à l'an dernier, Saint-Ouen perd une partie de ses habitants et se retrouve à nouveau derrière Bobigny dans le classement. Mais si l'on compare à il y a cinq ans, la population audonienne est en forte hausse (+8,18 %) et devrait bientôt franchir la barre des 50 000 habitants avec le nouveau quartier des Docks qui se remplit.

La Courneuve franchit le cap des 40 000 habitants. La Courneuve passe devant Gagny et se rapproche de Noisy-le-Sec. En cinq ans, la ville a gagné 7 % d'habitants supplémentaires . La ville voisine de Stains a, elle, progressé de 3,76 % en un an et dépasse Villepinte.

Vaujours se rapproche de L'Ile-Saint-Denis. Parmi les plus petites communes du département, c'est toujours Vaujours qui progresse le plus. Avec 7 000 habitants, elle est quasiment aussi peuplée que L'Ile-Saint-Denis et a gagné 13,4 % d'habitants en plus en cinq ans.

Source : Le Parisien

 

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Démographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alexandre Conan 02/01/2015 15:03

Les variations calculées par Le Parisien induisent en erreur la population par rapport aux préconisation de l'INSEE. En effet, l'institut recommande de comparer les populations légales d'une année
avec celles publiées cinq ans plus tôt afin d'avoir la vision la plus juste, le recensement étant réalisé sur cinq années consécutives (toujours selon l'INSEE).
Ainsi, si l'on effectue la variation du nombre d'habitants d'Aulnay-sous-Bois entre les populations légales de 2009 et de 2014, le nombre d'habitants est en baisse (-0,6%) passant de 83 048 à 82
572 habitants.
Un résultat qui peut paraître étonnant quand on sait que la ville a été bétonnée depuis plusieurs années. Mais qui est justifié lorsque l'on regarde de quand datent les chiffres publiés cette année
par l'INSEE... mais aussi quand on sait que des personnes n'ont pas été réellement recensées depuis plus de 15 ans !

Pour en savoir plus: http://93600infos.fr/2014/12/30/au-1er-janvier-2015-la-population-legale-daulnay-sous-bois-sera-de-82-572-habitants/