450 Roms évacués du terrain près de Bricoman à Aulnay-sous-Bois

Publié le 30 Juillet 2014

La rédaction d’Aulnaylibre ! vous propose de prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien paru ce matin donnant plus de détails sur l’évacuation de 450 Roms qui se trouvaient depuis quelques mois sur un terrain de la RN2 près de Bricoman à Aulnay-sous-Bois.

Le collectif de soutien aux Roms d'Aulnay était sur le qui-vive dès 6 heures. hier matin. Mais c'est en fait vers 10 h 30, qu'a eu lieu l'évacuation du campement du boulevard Chagall, à Aulnay-sous-Bois. Le bidonville comptait entre 400 et 450 personnes dont des enfants. La décision de justiceavait été rendue fin mars et le maire UMP, Bruno Beschizza avait souhaité son application dès la mi-juillet. L'évacuation a finalement eu lieu hier. Comme à chaque fois, un dispositif policier important a été déployé.

« Il y avait encore entre 100 et 120 Roms dans le campement à l'arrivée des forces de l'ordre », précise François, du collectif de soutien qui filme et prend des photos pour témoigner des conditions d'évacuation.

Les familles ont repris la route, avec leurs baluchons de misère glissés dans des chariots. « La plupart vont rester dans un périmètre de 3 à 20 km autour de leur ancien campement », estime le membre du collectif.

Les pelleteuses ont ensuite investi le site et détruit les baraquements. « Le camp rom commençait à poser des problèmes et créer des tensions avec les riverains, précise Bruno Beschizza. Plusieurs personnes s'étaient plaintes en mairie. »

Source article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-François Chevallier 31/07/2014 08:06

Mihai, Tanase, Cristian, Mugure, Catalin, Rodica, Victor, Iorgu, Traian, Gheorghe, Romana, Luminita, Lavinia, Cristian, Istrate, Elena, Elita, Ion, Gabriella, Gheorghe, Grabita, Raj, Simeria,
Mariana, Speculant, Iliuta, Constantin, Bratianu, Eugen, Bobi, Mituta, Gyongui; Istvan, Barculica, Costel, Dria, Gabita, Maria, Mihaela, Lucrecia, Lenuta, Mihai, Toma, Marta, Marioara, Tanase,
Tomita, Virginica, Elvira, Dumitru, Florin, Olga, Mioara, Parmera, Radu, Simeria, Gheorghe, Nuta, Marian, Monica, Floarea...

Pour certains ils sont une "promesse tenue"
Pour d'autres un problème résolu
Pour quelques uns une statistique
Pour beaucoup ils n'existent pas
Pour d'autres une conversation de bureau, de bistrot ou l'occasion de se défouler sur la toile

Pour tous ceux là ils n'ont jamais eu de nom.

Mais eux et leurs enfants sont nos frères et ont été nos voisins.