3000 Roms vivraient dans des bidonvilles en Seine-Saint-Denis

Publié le 13 Décembre 2014

Le camp rom situé rue Charles-Michels, à Saint-Denis a été évacué hier. Environ 300 personnes, dont de nombreuses familles, vivaient dans ce bidonville implanté depuis juin, non loin de la gare. La mairie, invoquant des problèmes de salubrité et de sécurité, avait pris un arrêté d'évacuation que les associations avaient tenté en vain de dénoncer cet automne devant le tribunal.

Cet été, c'est là qu'un enfant de ce camp, âgé de 4 ans, avait été heurté par un 4 x 4 rue Charles-Michels. C'est aussi dans ce camp que la famille de Darius, le jeune homme tabassé en juin à Pierrefitte, a échoué un temps avant d'être relogée par les services de l'Etat. Environ 3 000 Roms vivent dans des bidonvilles en Seine-Saint-Denis.

Source article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-François Chevallier 13/12/2014 10:04

Etrange traitement de l'information... Titre racoleur qui n'a pas grand chose à voir avec le texte et résumé orienté de ce qui s'est passé à St Denis : une fois de plus une expulsion forcée avec un
diagnostic social baclé, quelques nuits d'hotel proposés à seulement 3 familles et les autres, enfants compris, jetés à la rue et condamnés à encore plus de précarité sous prétexte de salubrité et
de sécurité. Ce qui brise en plus les efforts d'accès à la scolarisation, à l'emploi et le suivi médical. Voii un article un peu plus fouillé ici :
http://www.liberation.fr/societe/2014/12/12/un-bidonville-rom-de-300-personnes-dont-des-enfants-evacue-en-seine-saint-denis_1162260