En passant par la rue Marcel...

Publié le 12 Mars 2009

... Je tombe sur un panneau maison à vendre. Voilà l'occasion idéale pour une petite visite, histoire d'avoir une idée des prix sur le quartier, et d'entendre un peu ce que l'agent immobilier a à dire sur le terrain de 4000m2 situé rue  des Saules                , juste à côté. Les affaires immobilières ont l'air tellement au point mort que je décroche un rendez-vous le jour même, sans que l'on prenne la peine de me demander qui je suis ou quel type de bien  je recherche.

La maison fait 67m2 avec un jardin de 267m2. Lorsque j'arrive dans le jardin, dans le jardin d'à côté j'aperçois 6 ou 7 caravanes. La maison d'à côté est occupée par des gens du voyage, comme on dit. L'agent immobilier réagit au quart de tour... Cette maison est elle aussi à vendre précise-t-il, comme si cela devait me rassurer, genre à terme j'aurai d'autres voisins, quoi. Génial.

On passe ensuite au prix. Il m'annonce un 195000 euros, négociable. J'hallucine en entendant ce prix qui m'écorche les oreilles. J'ai presque envie d'éclater de rire, tellement c'est énorme. Il m'explique que la maison est en vente depuis un an, et sa décote se poursuit inéluctablement. 240000 euros il y a un an, 216000 il y a deux mois pour terminer à un 195000 euros négociable, un prix presque extra-terrestre.  Je ne cherche même pas à négocier 15 ou 20000 euros.

Nous sortons et comme la rue donne en plein sur le terrain de la rue des Saules, je pose la question qui me brûle les lèvres : et ce terrain, là, rue des Saules, qu'est-il prévu d'en faire ? L'agent immobilier m'annonce qu'il n'y a pas de construction prévue pour le moment. Et quand bien même, ajoute-t-il, Aulnay a besoin de crèches, et si construction il y a, il voit une crèche. Il vaut mieux que ce monsieur reste agent immobilier plutôt que d'ouvrir un cabinet de voyance car il a tout faux. En effet,  coïncidence pas vraiment fortuite dans ma démarche, cinq de mes voisins et moi avons rendez-vous à la Mairie l'après-midi même pour justement discuter des plans prévus pour ce fameux terrain.

Ce rendez-vous fera l'objet d'un long rapport dans les heures qui viennent, qui donne tout son sens à la création de ce blog et à ce qui y a été écrit jusqu'ici. Mais j'ai donné notre parole à Monsieur Amédro d'accorder nos versions avant de publier quoi que ce soit.

En attendant, compte tenu du projet en cours, j'ai comme l'impression que cette maison n'est pas prés d'être vendue. De mon côté, maintenant que je connais la nature du projet en cours, j'ai demandé à quelques agences immobilières de venir visiter ma maison, et d'estimer la décote éventuelle consécutive à ce projet. Je suis un homme de terrain, j'aime le concret et je ferai part des conclusions des différentes agences sur ce blog.

Rédigé par Stephane Fleury le Jeudi 12 Mars 2009 à 23heures07.

Rédigé par stefanfaith

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

heydemuller béatrice 16/03/2009 19:37

Bonjour!!

En lisant votre commentaire Stéphane, je me suis demandé "alors, qu'ont dit les spécialistes des agences immobilières"? De combien votre maison va t elle baisser au cas où le projet se concrètiserait? Cela donnerait une idée aux propriétaires qui se sont endettés sur 40 ans.

Merci et continuez

jean latouche 15/03/2009 14:11

Avec les 600 logements annoncés, on va bientôt être obligés de brader nos pavillons malgré les emprunts sur 25-30 ans... Merci à nos élus qui vont construire encore pus de cités... en nous faisant croire que ce sera des logements pour les retraités et les jeunes souhaitant dé cohabiter de papa maman... comment avons nous fait, on s'est rendu dans les banques sans demander l'aide de l'état ou de la mairie, car les places dans les oph sont bien chères... avons nous eu tort je le pense sincèrement... quand gérard ségura regrette que les classes moyennes doivent quitter les logements sociaux, bientôt cela va être le cas des propriétaires des zones pavillonaires car un pavillon qui passe de 240000€ à 195000€ négociables!!!! keskissepasse pour ceux qui ont acheté avec un crédit à 240000€ c'est la mairie qui va leur donner le complément pour déménager...??? bien sur que non... c'est la faute à la crise immobilière!!!!