2011 : Seine-Saint-Denis : L’Odyssée des cantonales (20) : Bartolone chef de clan !

Publié le 11 Mars 2011

Bartolone, chef de clan du 93 titre l’Express dans sa dernière livraison spécial Seine-Saint-Denis.

 

express.jpg

 

Photographié devant une barre d’immeubles qui symbolise trop bien le mal de vivre de notre département, C. Bartolone s’affiche en majesté en première page de l’Express où figure le titre suivant «  Le système Bartolone ».

 

Lorsqu’on parcourt cet article, on apprend des choses intéressantes. Nous savons tous que le Parti socialiste est une grande famille ! C’est ainsi que L. Fabius, son ancien mentor, n’a pas trouvé un moment pour répondre au journaliste. Il est vrai que maintenant C.Bartolone s’est émancipé et roule pour son propre compte !

 

Décrit par certains comme un renard avenant et souriant (ce sont les plus redoutables), il n’est pour d’autres que quelqu’un promouvant  son image dans le but à peine avoué de devenir un futur ministre de l’intérieur ! Dans l’article figure aussi la sempiternelle  référence au « projet du Grand Paris du tracé de double boucle de métro automatique ». Diable ce projet a tellement de parents et de parrains qu’il a dû être conçu au cours d’une de ces soirées que la morale traditionnelle réprouve !

 

Et puis bien sûr on revient sur le fameux plan pour les collèges de 703 millions € dont on ne connaît pas toujours très bien l’incidence sur les futurs budgets et endettements du département. On apprend alors en toutes lettres une chose que nous avions déjà subodorée, à savoir l’intense opération de communication, bien évidemment dénuée de toute préoccupation électorale, qui l’a accompagné.

 

Quelques cailloux de poids ornent toutefois le jardin de C. Bartolone : les fameux emprunts toxiques qui sont la croix et la bannière de ce département et que toute la gauche a bien évidemment voté par le passé.  Sans parler bien sûr du fameux « budget de révolte » voté avec un déficit de 75 miilions € (une paille !), opération purement médiatique qui lui a valu sa mise sous tutelle par le Préfet du Département !

 

« Il n’a plus rien à prouver dit-il » à la fin de cet article. Juste peut-être nous montrer comment il va boucler ses futurs budgets !

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #L'Odyssée des cantonales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marc masnikosa 11/03/2011 18:48


le systeme Bartolone vivre a credit et surendette,d ailleur c est contagieux Segura en est contaminer