Après deux mois d’arrêt le chantier du futur stade nautique reprend à Aulnay-sous-Bois

Publié le 7 Mai 2020

L’arrivée du déconfinement amorce un retour progressif à une vie dite « normale ». Ainsi, le chantier du stade nautique va reprendre à Aulnay-sous-Bois après deux mois d’arrêt. L’opposition, si elle avait gagné les élections, aurait évidemment été ravie d’accueillir un tel équipement de prestige, malgré ses critiques répétées. Heureusement il n’en sera rien et l’inauguration de la future piscine sera effectuée par celui qui l’a lancée à savoir le maire Bruno Beschizza, ce qui finalement n’est que justice…  

Après deux mois d’arrêt le chantier du futur stade nautique reprend à Aulnay-sous-Bois

Après deux mois de fermeture, le chantier de reconstruction du centre aquatique de Coursaille à Aulnay-sous-Bois a repris depuis le 27 avril, avec un effectif réduit.

« Avec la construction d’un bâtiment neuf de 7000 m² d’emprise au sol, nous avons la chance d’avoir de la place pour répartir les ouvriers et limiter la proximité physique », estime Gianni Angelosanto, chef de groupe pour Spie batignolles, en charge de la reconstruction du centre aquatique de Coursaille à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Fermée en 2017 pour cause de fissure dans la charpente, la piscine construite entre 1965 et 1970 par l’architecte Berthelot a été démolie dès décembre 2018. Un nouveau centre aquatique, conçu par l’agence d’architecture et d’ingénierie Chabanne, devait être livré en octobre 2020. Le coronavirus en a décidé autrement.

Une reprise des travaux progressive

Le 17 mars, au moment de l’annonce du confinement par le président de la République, une soixantaine de compagnons achevaient les travaux du gros œuvre. Apres deux mois d’arrêt, le chantier reprend progressivement, avec des effectifs réduits.

« Le 27 avril, 15 ouvriers ont été accueillis sur le chantier. Le 4 mai, nous sommes passés à un effectif de 32 personnes », raconte  le conducteur de travaux.

Ferrailleurs, coffreurs et tuyauteurs en charge du traitement d’eau des bassins ont repris le travail. La semaine suivante, les électriciens devraient les rejoindre.

« Cette méthode de reprise par effectifs réduits a été élaborée en accord avec le coordonnateur SPS et la Direccte, pour qu’à chaque arrivée, nous ayons le temps de former les compagnons et de les accompagner sur plusieurs jours », soutient Gianni Angelosanto.

Article complet de https://www.lemoniteur.fr à lire en cliquant : ici

Robert Ferrand

Source information : https://www.lemoniteur.fr / Source photo : Photo : Spie batignolles Espaceo / Chabanne Associés

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Soyons sport.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nadine 07/05/2020 18:38

Et les masques promis ????