Pourquoi je ne voterai jamais pour la liste Aulnay en commun

Publié le 13 Mars 2020

Dimanche 15 mars de 8h à 20h chacune et chacun d’entre nous aura le choix de se rendre dans l’isoloir pour déposer son bulletin de vote dans l’urne au cours des élections municipales à Aulnay-sous-Bois.

Pourquoi je ne voterai jamais pour la liste Aulnay en commun

Personnellement je ne voterai jamais pour la liste Aulnay en commun

D’abord, parce que c’est une supercherie. Cette liste explique qu’elle s’est construite à partir d’une démarche participative et citoyenne. Or, elle demeure en réalité sous l’influence omniprésente des partis politiques de gauche : Parti Socialiste, Parti Communiste, Parti Radical de Gauche et Europe Ecologie Les Verts. La France Insoumise (LFI) a été la première à dénoncer cette imposture en quittant le navire bien avant le premier tour de l’élection. Aulnay en commun c’est donc en réalité une tentative grossière de recyclage de l’équipe conduite par Gérard Ségura entre 2008 et 2014. En parlant de recycler justement, le futur maire programmé de cette liste (quelle humilité de s’autoproclamer déjà futur maire !), n’est autre que l’écologiste Alain Amédro, ancien adjoint de monsieur Ségura. Un écologiste qui recycle ses déchets ménagers cela a du sens, mais pour incarner du renouveau en politique on a vu mieux !

Ensuite, parce que personne à Aulnay-sous-Bois n’a envie de revivre le traumatisme des années Ségura, marquées par le chaos. Financier, avec 70 millions d’euros de dette générés en seulement six ans, du jamais vu,  précipitant la ville au bord de la ruine. Humain, avec une gestion du personnel brutale et calamiteuse. Un laisser-aller total sur les questions de sécurité. Sans oublier l’arrogance et le mépris vis-à-vis des habitants de la commune, maltraités lors des conseils de quartier notamment sur les questions d’urbanisme et de cadre de vie (Rues des Saules, du Sausset, cité Arc en Ciel, rue Fernand-Herbaut / Impasse des Marronniers, rue Ricquet-Doudeauville, Clairière de Balagny etc…) alors que des promesses avaient été faites en 2008 pour garantir la démocratie participative et préserver la zone UG pavillonnaire.

Ainsi, voter Aulnay en commun aux élections municipales de 2020 c’est  prendre le risque de s’exposer à la double peine ! A savoir, revivre  encore une fois la période 2008 - 2014 !

Dans ces conditions la liste Aulnay en commun n’aura jamais ma voix !  

Source : contribution externe / Source photo : journal Le Parisien 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2020 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Aulnay insoumis 14/03/2020 09:37

Bonjour
Dommage que la personne ou l'équipe qui est derrière cet article ne se nomme pas
C'est aussi ce que nous n'aimons pas en politique.
Cordiales salutations
Jack Chantereau