Deux cas avérés de Coronavirus détectés dans l’entrepôt Veepee au Blanc-Mesnil

Publié le 20 Mars 2020

« Lundi prochain, je ferai jouer mon droit de retrait. Ma mère, à la maison, a une maladie chronique. Je ne veux pas prendre le risque de la contaminer. » Cette salariée de Veepee, groupe de vente en ligne, n'a pas une once d'hésitation. Dans l'entrepôt du Blanc-Mesnil où elle travaille, deux salariés sont tombés malades. « Deux cas avérés (NDLR : de coronavirus) ont été identifiés hier après-midi. Ils sont en confinement », confirme ce vendredi la direction de Veepee (ex-Vente-Privée).

Deux cas avérés de Coronavirus détectés dans l’entrepôt Veepee au Blanc-Mesnil

« Tous les syndicats ont demandé que l'entrepôt ferme pour quinze jours, mais la direction a répondu que le gouvernement ne le permet pas », affirme le délégué du personnel CGT Ismail Diarra.

Jeudi, l'entrepôt a bien baissé le rideau, mais de façon provisoire, « pour procéder à la désinfection en profondeur avec l'intervention d'une société spécialisée », indique Veepee, fleuron français de l'e-commerce.

« Notre entrepôt rouvrira ses portes mardi avec les meilleures garanties possibles dès lors que nous aurons accompli toutes les mesures de désinfection prévues dans nos protocoles sanitaires, et dans la continuité des consignes des autorités qui nous permettent de poursuivre l'activité. Notre priorité absolue est la sécurité et la santé de nos collaborateurs. »

L'inquiétude grandit

Ces derniers, 200 environ à travailler au sein de l'entrepôt de 10 000 m2, ne cachent pas leur inquiétude. « Avant ça, les gens venaient déjà travailler avec la peur au ventre, assure Ismail Diarra, lui-même préparateur de commandes. La direction a donné des gants, il y a la distance réglementaire d'un mètre. Mais on ne sait pas qui pose sa main sur la machine qu'on utilise, qui est malade, qui va tousser… »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article