Les douaniers d’Aulnay-sous-Bois saisissent 28 000 montres truffées de plomb en provenance de Chine

Publié le 21 Janvier 2020

C’est une information du journal Le Parisien. Les douaniers d’Aulnay-sous-Bois ont saisi 28 000 montres en provenance de Chine. Leurs parties métalliques avaient des teneurs en plomb largement supérieures à la normale. Elles ont été renvoyées à l’expéditeur.

Si Midas ou l’alchimiste Nicolas Flamel avaient été dans les parages on aurait pu tenter de transformer ce plomb en or. Malheureusement, pour le moment, les connaissances humaines rendent cette opération impossible et il est donc préférable d’être dépourvu de tous métaux pour espérer entrer…

Plus de vingt-huit mille montres en provenance de Chine à un prix unitaire défiant toute concurrence. Il n'en fallait pas plus pour mettre les douaniers en alerte rouge. La marchandise made in China était en phase de dédouanement au bureau d'Aulnay-sous-Bois quand le pot aux roses a été découvert. C'est une irrégularité dans une déclaration reçue fin septembre par les agents, qui les a conduits à effectuer un prélèvement.

« Le pays d'importation, le volume, et le prix proposé nous ont intrigués », explique Pierre-Philippe Lidureau, chef du pôle orientation des contrôles des Douanes. Les accessoires fantaisie qui n'étaient estampillés d'aucune marque sont expédiés en laboratoire pour y effectuer des tests. Plus précisément les parties métalliques. Ils révèlent « des teneurs en plomb 40 à 70 fois supérieures à la norme. Il y avait un risque pour la santé des consommateurs notamment les enfants », poursuit le chef de pôle.

« Le plomb est toxique pour l'être humain, même à de faibles concentrations », ajoute le ministère de l'action et des comptes publics dont relève les Douanes. Ces niveaux élevés en plomb constituent un terrain propice au développement du saturnisme.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien / Source photo : Wikipédia

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article