Capacité de remboursement de la dette à Aulnay-sous-Bois : erreur ou mensonge de Benjamin Giami (LREM) ?

Publié le 20 Janvier 2020

Dans le cadre des élections municipales de mars 2020, le candidat Benjamin Giami, ex-LR et désormais LREM (La République En Marche) a sorti un livre intitulé Aulnay plus fière, plus forte.

En feuilletant quelques pages au hasard, nous sommes tombés sur une inexactitude plutôt grossière concernant la capacité de remboursement de la dette d’Aulnay-sous-Bois.

Capacité de remboursement de la dette à Aulnay-sous-Bois : erreur ou mensonge de Benjamin Giami (LREM) ?

Ainsi, en page 81 du bouquin (voir ci-dessus), il est écrit que la capacité de remboursement de la ville en 2018 est de 18 ans. Or, c’est complément faux ! En 2018 ce chiffre se situe à seulement 13 ans !

Monsieur Giami semble avoir fait une confusion entre 2017 et 2018, ce qui est problématique lorsque l’on souhaite incarner une alternative crédible au maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza.

La rédaction d’Aulnaylibre !  n’a pas fait Sciences Po, comme monsieur Giami, mais elle connait les chiffres de la capacité de remboursement de la commune.

Ainsi, la capacité de remboursement de la dette d’Aulnay-sous-Bois était de 13 ans en 2018 alors que la contractualisation avec l’Etat sur la maîtrise des dépenses publiques demandait d’atteindre 16 ans.

En 2018, notre commune a donc fait mieux que ce que l’Etat demandait ! Du reste, le ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin (LREM) n’a pas manqué de féliciter le maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, pour sa bonne gestion financière (voir vidéo ci-dessous). 

Signalons enfin, que la réduction de la capacité de remboursement de la dette à 13 ans en 2018 a permis à la ville de boucler sans aucune difficulté sa campagne de prêts auprès des banques pour financer ses investissements en 2019.

Alors, comment interpréter cette bourde du nouveau Victor Hugo d’Aulnay-sous-Bois ? S’agit-il d’une erreur ou d’un mensonge ? On n'ose évidemment pas imaginer la seconde hypothèse. Dans ce cas, on ne peut qu’être surpris de l’amateurisme de monsieur Giami…

Source photo : livre Aulnay plus fière, plus forte / Source vidéo : Aulnaylibre.com

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2020 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Repp 03/02/2020 19:53

Je viens de recevoir ce jour dans ma boite aux lettres le luxueux bouquin-programme (financé par quelle puissance d'argent ?) de ce monsieur qui réalise l'exploit de ne jamais citer le nom de son très impopulaire parti gouvernemental antisocial lrem...
Avancer masqué n'est franchement pas un gage d'honnêteté intellectuelle et je ne risque pas de voter pour lui...