Grève dans les écoles à Aulnay-sous-Bois le 3 octobre 2019 : mise en place d’un service minimum d’accueil

Publié le 2 Octobre 2019

Suite à la grève programmée dans les établissements scolaires ce jeudi 3 octobre 2019, l’Ifac d’Aulnay-sous-Bois met en place un service minimum d’accueil dans les écoles dont le taux de grévistes est supérieur à 25%.

La liste des écoles concernées par ce dispositif est la suivante :

- Ambourget maternelle et élémentaires 1 et 2
- Anatole France maternelle et élémentaire
- André Malraux maternelle
- Le Bourg maternelle et élémentaire 2
- Charles Perrault
- Croix-Rouge maternelle et élémentaires 1 et 2
- Croix Saint Marc maternelle
- Emile Zola
- Fontaine des Prés maternelle et élémentaires 1 et 2
- Jean d’Ormesson maternelle et élémentaire
- Le Parc
- Louis Aragon maternelle et élémentaire
- Louis Solbes
- Merisier élémentaire 1
- Nonneville maternelle et élémentaires 1 et 2
- Ormeteau maternelle
- Paul Eluard maternelle et élémentaires 1 et 2
- Paul Bert
- Perrières maternelle et élémentaire
- Petits Ormes élémentaire
- Pont de l’Union
- Prévoyants
- Savigny maternelles 1 et 2 / élémentaires 1 et 2
- Vercingetorix maternelle et élémentaire

Pour les autres écoles, les enfants seront accueillis par les enseignants.

Il est à noter que toutes les activités périscolaires sont maintenues.

Source information : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois / Photo d’illustration

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

8887brasdefer 08/12/2019 22:38

Des « réformes » aussi régressives appliquées avec autant de brutalité et d'absence de toute négociation ont été fort peu nombreuses dans l'histoire du système éducatif français.Je ne vois pas d'équivalent dans l'histoire récente de notre système éducatif.Nos conditions de travail se sont sensiblement dégradées, notre pouvoir d'achat est en chute libre et nos retraites sont en passe d'être amputées de près de 30%.Il faut un coup d'arrêt à cette destruction de nos métiers.Tous ensemble nous devons faire reculer les « responsables ».Le bras de fer à commencé.