Opération destruction des contrefaçons à Aulnay-sous-Bois !

Publié le 5 Novembre 2015

21 sites des douanes françaises ont participé ce jeudi matin à l'opération : des tonnes de marchandises contrefaites ont été broyées à l'occasion de la journée nationale de destruction des contrefaçons. Exemple à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Opération destruction des contrefaçons à Aulnay-sous-Bois !

Une destruction pour le moins bruyante ! Un rouleau-compresseur passe et repasse sur un tapis recouvert d'objets saisis très variés. Dans la masse : des médicaments, du rouge-à-lèvre, des baskets, des stylos, des batteries de téléphone... Plus insolite encore, des pièges à cafards ou du café.

Une menace pour la santé et les emplois

Derrière, un camion-broyeur avale des milliers d'articles, palette après palette, sous les yeux du secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert. Après, il y aura incinération. Serge Puccetti, responsable communication des douanes, veut alerter : s'il y a de la contrefaçon, c'est qu'il y a des acheteurs. Il les met en garde, notamment avant les achats de Noël. "Déjà, c'est une menace pour la santé, explique-t-il, ces produits ne sont pas testés et ne bénéficient pas des recherches des fabricants. Il y aussi une menace économique et sociale. La France est très copiée. Derrière, ce sont nos emplois qui sont détruits." Et Serge Puccetti de souligner : « sur la simple destruction réalisée ce jeudi en Ile-de-France, cela représente, en chiffre d’affaires, une perte de 95 millions d’euros pour les entreprises copiées ».

Ces contrefaçons proviennent souvent de containers arrivés par bateaux, mais de plus en plus aussi par le biais d'internet. Les douanes collaborent avec la Poste et les services privés de livraison. L'an passé, elles ont saisi près de 9 millions d'articles.

Source : http://www.franceinfo.fr/

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Finances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

RV 05/11/2015 12:07

A noter que le trafic de contrefaçons peut nourrir des réseaux mafieux, voire terroristes.
Ainsi, l'un des frères Kouachi, le plus jeune me semble-t-il, s'était spécialisé dans le trafic de contrefaçons...