Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 17:58
Des jeunes d’Aulnay-sous-Bois rendent hommage aux victimes des attentats de Paris en déposant des fleurs au Bataclan

Amina, 17 ans, est venue « pour voir la réalité en face », après avoir « tout regardé à la télévision ». A ses côtés, l’œil grave sous sa capuche, Melina, 16 ans, confie que depuis les attentats, elle se sent « en insécurité ».

« Ça aurait pu être nous », murmure-t-elle, en déposant une poignée de roses blanches sur le trottoir déjà couvert de fleurs, face au Bataclan.

Ce samedi à Paris, dans la foule des anonymes venus se recueillir, malgré la pluie, sur le lieu des attaques terroristes du 13 novembre, il y a quatre adolescents aulnaysiens. Les filles sont venues avec un membre de l’association Saddaka, une institution de la cité de l’Europe. Omar et Biagui, 14 et 15 ans, sont venus du quartier du Gros-Saule, « pour rendre hommage aux gens qui sont morts ». C’est leur aîné Billel, habitant du quartier et fondateur d’une association baptisée « Aulnay au cœur » qui les a conduits jusqu’à Paris en voiture. « C’est un acte de barbarie qui s’est déroulé ici, clame le jeune homme, en leur montrant du doigt la salle de spectacle où sont tombées 89 victimes. Vous, la jeune génération, c’est vous l’avenir. Vous devez combattre cette barbarie. »

Son ton emphatique attire l’attention, un petit attroupement se forme autour des jeunes. « Bravo », glisse un vieux monsieur. Si les adolescents ne sont pas nombreux, explique Billel, c’est que l’initiative a été montée à la dernière minute. Amina, élève au lycée Voillaume, décrit l’émotion unanime qui a saisi ses camarades de classe, et ne l’a pas quittée depuis : « J’ai un sentiment de peur… »

Un sentiment qui n’a fait que croître ces derniers jours, alors qu’une spectaculaire opération de police a eu lieu à la cité de la Rose-des-Vents, à Aulnay, au domicile d’Hasna Ait Boulahcene, la jeune femme morte à Saint-Denis avec l’organisateur présumé des attentats Abdelhamid Abaaoud.

Billel craint les amalgames : « Des jeunes qui partent en Syrie, c’est marginal. Aulnay, c’est 80 000 habitants, c’est un vivier. » Il désigne Biagui, qui se rêve en cuistot, et Omar, footeux plein d’ambition. « Si demain ces petits cherchent du travail, leur adresse ne doit pas être un obstacle… » M.* membre de la régie de quartier Saddaka qui a accompagné les ados, n’a qu’un vœu à formuler : « J’espère juste que l’Etat comprendra qu’il faut aider les associations, les services jeunesse, les régies qui interviennent dans nos quartiers. Il faut qu’on ait les moyens de faire notre travail de prévention, d’insertion. »

*L’intéressé souhaite rester anonyme.

Source : Le Parisien

Partager cet article

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique