Vidéo. Le champion de France de boxe des mi-lourds Hugo Kasperski s’entraîne à Aulnay-sous-Bois

Publié le 4 Octobre 2015

Champion de France des mi-lourds, Hugo Kasperski est parti achever son entraînement à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avant d'affronter le champion d'Europe de la division, le Russe Igor Mikhalkin, vendredi 9 octobre à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). En région parisienne, le Clermontois peut se consacrer exclusivement à la boxe.

A vingt-huit ans Hugo Kasperski, trente-deux combats et vingt-six victoires dont dix-neuf par avant la limite, pour cinq défaites, est à un tournant de sa carrière. En juin 2015 il a remporté de haute lutte le titre de champion de France. Un duel déjà préparé à Aulnay-sous-Bois, où il s'entraîne deux fois par jour.

Un redoutable frappeur

Pour bénéficier de cet entraînement détendu mais intensif Hugo Kasperski a mis entre parenthèse sa vie familiale et professionnelle. Depuis mi-août, il vit dans une chambre d'hôtel, entièrement tourné vers le combat à venir face au champion d'Europe en titre des mi-lourds, le fausse-garde russe - qui vit à Hambourg, outre-Rhin - Igor Mikhalkin (30 ans ; 1,85 m ; 16 succès, dont 9 expéditifs, 1 échec), un redoutable frappeur.

Reportage : Laurent Pastural, Julien Le Coq, Stéphanie Salmon et Laurent Bortolazzo. Intervenants : Hugo Kasperski, Champion de France mi-lourds; Nasser Lalaoui et Halim Chalabi du CSL Boxe Aulnay-sous-Bois; Freddy Kemayo, champion du monde de kick-boxing.

Ce championnat d'Europe aura lieu à Clermont-Ferrand devant les spectateurs auvergnats d'Hugo Kasperski. Un public et des partenaires qu'au fil des ans le jeune boxeur a su fédérer parfois même au delà des amateurs du noble art. En se préparant à Aulnay pour ce combat Hugo a voulu mettre toutes les chances de son coté. Il sait qu'une victoire lui ouvrirait la formidable perspective d'un championnat du monde.

Source : France 3 Auvergne / http://www.ffboxe.com/

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article